DE | FR

Top Chef, épisode 9: ABBA et des abats

Le récap de cette neuvième semaine avec des GIFs et des vannes douteuses.
14.04.2022, 11:3522.04.2022, 10:56
Anaïs Bordages / slate
Un article de Slate
Slate

Temps de lecture: 6 min

Bonjour! Lilian n'est plus dans le concours. C'est à peu près comme ça, sans fanfare, que Stéphane Rotenberg nous annonce la nouvelle en début d'émission: «Lilian a dû quitter la compétition pour des raisons personnelles», et Wilfried est donc de retour. What? Je l'avais prédit, mais j'avoue, pas comme ça.

GIF animéJouer au GIF
La caissière du Monoprix quand elle voit mes courses de syndrome prémenstruel.m6/slate.fr

Première épreuve

Mais passons au plat de résistance. L'événement «exceptionnel» de la semaine, c'est le retour d'Adrien Cachot, qui a été candidat il y a deux saisons... C'est à peu près aussi exceptionnel que Spider-man qui fait son retour au cinéma tous les huit mois. Mais bon, on l'aura compris, Adrien est considéré comme le nouveau messie de la cuisine française depuis qu'il a utilisé un flambadou et réalisé des gobelets en sucre. Pourquoi pas. Cependant, était-il vraiment utile de nous ressortir le flashback dans lequel Adrien dit qu'il est parti aux toilettes, et Hélène Darroze, estomaquée, dit «ah bah ça alors, on nous l'avait jamais faite!!!»?

Ça fait DEUX ANS qu'on nous présente le fait que ce mec a eu envie de pisser comme un événement hors du commun. Je n'en peux plus de cette mascarade. Uriner n'a rien d'un acte COOL ou RÉVOLUTIONNAIRE -à moins d'avoir une cystite.

Une bonne nouvelle néanmoins: cette semaine, on a droit à une épreuve ABATS. Non, pas le groupe de pop suédois, mais bien les petits bouts d'organes vitaux d'animaux que personne n'aime manger. Étant fan d'europop et de foies de volaille, je suis ravie. Les abats, c'est merveilleux: c'est bon, ça a du caractère, et puis c'est l'occasion de s'amuser un peu et d'appeler son plat «Waterlangue de bœuf» ou «Dancing couenne». Même si Adrien n'a pas saisi le potentiel comique des abats: lui, il a choisi cette épreuve car il veut «qu'il n'y ait pas d'a priori sur l'abat». C'est vrai que l'abat souffre de lourds clichés, d'ailleurs il est surprenant que Netflix n'en ait pas encore fait le sujet d'une série visant à briser les tabous.

GIF animéJouer au GIF
Quand Philippe Poutou propose à Pécresse de lui prêter sa voiture.m6/slate.fr

Les candidats tirent au sort l'abat qu'ils vont devoir travailler, et pour Mickael et Pascal, ce sera Björn. Non ok c'est bon j'arrête: l'abat qu'ils récupèrent, c'est le cœur de bœuf. Mickael, le Fabien Roussel de ce concours, est aussi heureux qu'un autocrate en 2022. C'est vrai que c'est facile à cuisiner, et puis surtout, Pascal et Mickael, c'est l'amicale des franchouillards. L'un adore la chasse et le gibier, l'autre parle de la viande et du gras comme si c'étaient ses parents. Si ces deux-là n'arrivent pas à gagner une épreuve sur les abats, on va leur retirer la nationalité française.

Louise et Thibaut, eux, tombent sur la langue de veau, un truc ignoble, grisâtre, rêche et poilu, pour lequel le mot «infâme» semble avoir été inventé. Genre même un rat affamé n'en voudrait pas. Genre seules les sorcières devraient être autorisées à le cuisiner. Heureusement, il se trouve que les deux candidats en servent régulièrement dans leur resto, mais sans le dire à leurs clients «pour éviter les a priori»: à en croire «Top Chef», les abats c'est vraiment un truc dont personne n'ose parler, un peu comme Voldemort ou la dépression. Thibaut nous rappelle d'ailleurs dans cet épisode que son restaurant a «mis en place plein de trucs pour l'écologie», et que donc «forcément des abats, j'en cuis beaucoup au restaurant». Eh oui, vous ne le saviez pas mais parmi les solutions pour le climat proposées par le rapport du GIEC, il y avait «cuire de la langue de veau».

Lucie et Arnaud tombent quant à eux sur un des meilleurs abats du monde: le foie de veau. Le truc fait la taille d'une fourgonnette 23 mètres cube, et Arnaud est dubitatif.

GIF animéJouer au GIF
Quand tu votes utile.m6/slate.fr

À un moment, Arnaud dit «câpres frits», mais ma tension artérielle est déjà trop élevée alors je ne vais rien dire.

Enfin, Wilfried et Sébastien, qui n'aiment pas les abats, sont tombés sur la pire option possible: un bonnet de veau. Ça a l'air mignon comme ça: on imagine tout de suite un petit veau qui porterait un petit chapeau en laine avec un petit pompon. Mais non. Le bonnet de veau, c'est un énorme intestin qui ressemble à une peau de couille de géant, et qui «a une forte odeur désagréable». Désemparés, les deux candidats décident d'aller direct dans la surenchère, et de faire:

un dessert

à base de spaghettis de bonnet de veau

aux agrumes

en trompe-l’œil de pâtes carbonara.

C'est un peu comme quand on nous dit que Marine Le Pen a un programme de gauche: apparemment, tous les bluffs sont possibles.

Après une dégustation en 88 étapes, c'est finalement Mickael et Pascal, les chauvins de la tripe, qui remportent l'épreuve avec un coup de cœur.

Deuxième épreuve

La deuxième épreuve accueille une *vraie* légende de la gastronomie, le chef italien Massimo Bottura, accompagné du directeur du guide Michelin, Gwendal Poullennec. Un chef qui ne cesse de répéter «Mamma Mia!», dans une émission qui parle aussi d'abats? Il s'agit très clairement d'un complot (lequel, je vous laisse en décider).

Benoît Hamon quand il a vu le score d'Hidalgo.
Benoît Hamon quand il a vu le score d'Hidalgo.m6/slate.fr

Le thème de l'épreuve, c'est le pain rassis. Ça tombe bien, j'ai justement dans ma cuisine une baguette que j'ai achetée il y a quatre jours et avec laquelle je pourrais casser une cloison. L'objectif sera de donner une seconde vie à cet aliment que l'on gaspille souvent; car Massimo le rappelle, «33% de ce que nous produisons est jeté».

Wilfried va faire une «côte de pain», c'est-à-dire du pain cuit à la poêle comme une côte de bœuf. C'est un peu comme acheter une montre Herpès au lieu d'une montre Hermès mais bon. Lucie a quant à elle décidé de faire un pudding, et comme la thématique c'est l'anti-gaspillage, elle va utiliser une tourte de pain entière comme élément de décoration pour son plat? Logique. «Top Chef»: l'émission qui vous rassurera toujours sur vos propres contradictions.

Sébastien fait un yaourt de pain et des gaufres de pain. Une bonne idée, mais la réalisation est complexe, et alors que rien ne semble se passer comme prévu, on assiste à une scène très rare du jeune chef en pleine crise de nerfs. «Ça me casse les pieds», lâche le candidat. On est à deux doigts du screugneugneu. Et alors qu'il nous sort le «J'ai envie de péter un plomb» le plus délicat du monde, on se dit que ça doit être vraiment agréable de s'engueuler avec lui. Un peu comme des disputes ASMR.

Enfin, comme toujours, Arnaud a trouvé le moyen de parler directement à mon cœur: il va faire une soupe de parmesan et de pain rassis, avec un bouillon de champignons. Enfin une recette qu'on peut faire chez soi! Ça a l'air convivial, gourmand, bon, génial, délicieux, magnifique, incroyable. D'ailleurs Glenn Viel est aux anges, et il a raison, puisque c'est ce plat qui remportera finalement l'épreuve.

GIF animéJouer au GIF
Quand la batterie arrive dans «In The Air Tonight».m6/slate.fr

En deuxième position juste derrière Arnaud, c'est la grosse tourte au pudding de Lucie qui l'emporte: une belle remontada de la brigade Viel ces dernières semaines, même si c'est fou de gagner une épreuve sur le gaspillage avec de la bouffe utilisée uniquement comme déco.

Dernière chance

Pour conclure, Thibaut et Sébastien s'affrontent autour de la courgette, et c'est finalement Sébastien, le petit papillon de cette émission, qui est sauvé. Vu qu'on nous annonce déjà la présence de Thibaut la semaine prochaine, on ne va pas trop pleurer.

Bonus

Arnaud: «C'est assez kiffant de faire quelque chose qu'on n'a jamais fait, qu'on n'aurait jamais fait et qu'on ne fera plus jamais». Un peu comme les gens qui ont voté Anne Hidalgo au premier tour de l'élection présidentielle.

Donnez la bouteille remplie de jaunes d’œufs.

m6/slate.fr

Sinon cette semaine j'ai compris que le chinois étamine était un seul objet, et pas une variété d'ustensiles genre «chinois et tamine». Ou un nom de couple d'humoristes comme Shirley et Dino, du genre: «vous connaissez Chinois et Tamine?»

La semaine prochaine, LILIAN!!!!!! Reviens Lilian, j'ai tout misé sur toi alors me fout pas la honte.

Sans aucune surprise, Sébastien fait partie de ces gens qui appellent leur mère «ma maman» en public.

C'est quand la boîte noire?

Cet article a été publié initialement sur Slate. watson a changé le titre et les sous-titres. Cliquez ici pour lire l'article original

Vous voulez revivre les épisodes précédents?

Sans transition:

Vidéo: watson

Les plus belles tenues des Grammy Awards

1 / 24
Les plus belles tenues des Grammy Awards
source: keystone
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Le meilleur du Divertissement cette semaine

L'étrange lunch d'Anna Wintour à 77 dollars

Link zum Artikel

Madonna vend des vidéos NFT (un peu) porno «pour la bonne cause»

Link zum Artikel

Les premières images de la suite du film Avatar 2 affolent déjà les fans

Link zum Artikel

Si Christine Quinn quitte Selling Sunset, je mange mon sac Chanel

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Je n'écoute plus de rap» et 9 punchlines de Diam's sur son retour
A l'occasion de la sortie de son documentaire Salam en collaboration avec Brut, Mélanie Georgiades dite Diam's s'est confiée jeudi à l'un des journalistes du média. L'éternelle «grand-mère du rap français» est notamment revenue sur des thèmes forts: le suicide, l'islam et le rap.

(brut/mndl)

L’article