Economie
Entreprise

Les PME suisses très actives dans les fusions et acquisitions

Les PME suisses très actives dans les fusions et acquisitions

Les petites et moyennes entreprises (PME) suisses ont été particulièrement actives en 2022 sur le volet des fusions et acquisitions (M&A).
22.02.2023, 07:2526.02.2023, 11:56
Plus de «Economie»

En tout, les PME ont été impliquées dans 244 transactions, un chiffre en hausse de 4,7% sur un an, selon un comptage du cabinet de conseil Deloitte.

Le dynamisme de l'évolution des activités M&A des PME suisses l'année dernière contraste avec une tendance mondiale plutôt atone, remarquent les auteurs de l'étude, cités mardi dans un communiqué. En effet, à l'échelle mondiale, le nombre de transactions a baissé à 54 914, après 62 193 en 2021.

«Une économie solide, une faible inflation en comparaison internationale et un franc fort ont maintenu l'activité à un niveau globalement élevé, même si le nombre de transactions a de nouveau fortement chuté au cours du second semestre 2022»
Deloitte

La hausse des rachats et des cessions de PME suisses a été principalement portée par le nombre élevé de transactions transfrontalières, qui ont représenté plus de 70% des affaires conclues.

Sur les 173 transactions internationales recensées, 75 étaient l'œuvre de PME suisses ayant réalisé une acquisition à l'étranger, soit 25% de plus qu'en 2021. Le nombre de transactions domestiques a quant à lui baissé de 7% pour s'établir à 71.

Diminution des rachats

Par ailleurs, le nombre total de PME suisses rachetées en 2022 - 169 en l'occurrence - n'a diminué que de 2% par rapport à l'année précédente et 65% des acquéreurs de PME suisses étaient des entreprises européennes, la plupart des acquéreurs hors Europe étant basés aux Etats-Unis (23%).

Par secteur d'activité, l'industrie et les services informatiques ont enregistré le plus grand nombre de transactions, avec une part de respectivement 23 et 20 pour cent. Les services commerciaux et d'ingénierie ainsi que la santé sont arrivés à égalité avec une part de 16% chacun.

Les PME prises en compte dans l'étude réalisent un chiffre d'affaires supérieur à dix millions de francs et emploient moins de 250 personnes. Leur valeur d'entreprise est comprise entre 5 et 500 millions. (awp/ats/svp)

Le passage du cyclone Gabrielle a dévasté la Nouvelle-Zélande
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Pourquoi «une tonne de cacao coûte plus cher qu'une tonne de cuivre» désormais
Le prix du cacao a grimpé à de nouveaux sommets à quelques jours de Pâques, dépassant les 10 000 dollars la tonne, avant de se stabiliser.

A quelques jours de Pâques, le prix du cacao a atteint de nouveaux records, dépassant mardi les 10 000 dollars la tonne, avant de légèrement redescendre, propulsé par les pénuries d'approvisionnement en raison de mauvaises récoltes dans les pays producteurs.

L’article