DE | FR

L'aéroport français Roissy dans la tourmente, 30 000 emplois menacés

Image: AP
Avec un trafic aérien au ralenti depuis un an, ce sont des dizaines de milliers d’employés de sous-traitants qui seraient concernés. Un mouvement de grève des agents de contrôle est prévu ce vendredi.
19.03.2021, 05:5319.03.2021, 18:25

Devant l’aéroport Roissy, aucune voiture ne circule. Les chauffeurs de taxi n'attendent plus le client, devenu une denrée rare. Les avions sont, pour la plupart, cloués au sol. A cause de la pandémie, l'activité du premier aéroport de France a pris un sérieux coup dans l'aile. 30 000 emplois seraient menacés.

Au total, 700 entreprises dépendent de l'activité économique de l'aéroport

Sous l'effet du Covid-19, le trafic des aéroports parisiens a subi une chute vertigineuse de 69,4% en 2020. La situation pourrait rapidement se dégrader pour les sous-traitants qui travaillent à l'aéroport. Durant le premier semestre 2021, ce sont 7000 emplois qui sont menacés sur la zone aéroportuaire.

Autour de l'aéroport, le constat est sans appel. La crise sanitaire a mis à l'arrêt l'une des zones les plus dynamiques d'Ile-de-France. Si la lumière des hôtels éclaire toujours le périphérique, ces grandes tours n'hébergent plus personne. Au total, ce sont plus de 80 000 emplois directs qui doivent supporter les conséquences de cette crise sanitaire, sans oublier les milliers d'emplois indirects chez les sous-traitants et les intérimaires.

Dans les communes autour de l’aéroport, Roissy représente un emploi sur trois

Dans les 50 communes qui composent le bassin d'emploi du Grand Roissy-Le Bourget, les maires ne cachent pas leur inquiétude. En 2019, un emploi sur trois dans cette zone était lié à l'aéroport. En Seine-Saint-Denis, par exemple, l'activité de la zone aéroportuaire représente 40% du PIB du département.

«Que leur entreprise profite de la crise sanitaire pour les licencier»

Plusieurs salariés de l’aéroport, interviewés par radio France, partagent la même crainte: «que leur entreprise profite de la crise sanitaire pour les licencier». Il y a aussi la colère pour certains de voir que les deux plus gros employeurs, Air France et le groupe Aéroports de Paris, (réd: qui ont annoncé, eux aussi, des milliers de suppressions d'emplois) reçoivent des aides de l'État et se séparent, malgré tout, d'entreprises sous-traitantes avec qui ils travaillaient depuis des années. (ga)

Plus d'articles sur le thème «Economie»

Le montant investi par les banques suisses dans le charbon donne le tournis

Link zum Artikel

Amazon double ses profits à 14 milliards de dollars (merci le Covid)

Link zum Artikel

Fraude fiscale: nouvelle galère en vue pour Donald Trump

Link zum Artikel

Bientôt 2 francs le litre d'essence en Suisse? Etat des lieux en 4 points

Link zum Artikel

Année calamiteuse: Credit Suisse perd 1,6 milliard de francs en 2021

Link zum Artikel

Le nombre d'utilisateurs de Facebook baisse pour la première fois

Link zum Artikel

La crise ukrainienne représente une menace pour la croissance mondiale

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La Suisse compte 1278 brasseries et voici une carte pour les trouver
La Suisse a la plus forte densité de brasseries au monde. Et ce nombre ne cesse d'augmenter: rien qu'au cours des deux dernières années, 146 brasseries se sont ajoutées à la liste.

Depuis des années, le nombre de brasseries continue d'augmenter en Suisse. Actuellement, 1278 brasseries sont enregistrées auprès de l'Administration suisse des douanes, un record absolu. Pour savoir où l'on brasse, consultez notre carte interactive:

L’article