DE | FR

La crise du tourisme mondial coûtera 4000 milliards

crise tourisme pib monde vacances valises international suisse perte

Image: Shutterstock

En raison de la pandémie, les difficultés du tourisme pourraient représenter jusqu'à 60% du recul dans le PIB mondial. Pour la Suisse, le taux est de 3,5% du PIB.



Au niveau mondial, la diminution du tourisme pourrait provoquer une perte de plus de 4000 milliards de dollars pour l'année dernière et cette année. Les pertes sont peu élevées dans la plupart des pays riches.

Les scénarios des prochains mois

Dans un rapport publié mercredi, à Genève, par la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) avec l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), les scénarios suivant sont établis:

  1. Le total pourrait représenter jusqu'à 60% du recul dans le PIB mondial. Selon ces chiffres, les pertes ont atteint près de 2500 milliards de dollars l'année dernière, dont environ 930 milliards (environ 858 milliards de francs) d'effets directs.
  2. L'OMT ne s'attend pas à une situation mondiale d'avant-crise avant 2023 ou même plus tard. L'ONU appelle à élargir l'immunisation dans tous les pays et à une collaboration sur les conditions requises pour l'entrée sur les territoires face à la pandémie.
  3. Pour cette année, selon les scénarios, le nombre d'arrivées internationales devrait reculer au moins de plus de 35% dans les pays riches. La pire anticipation prévoit une diminution de trois quarts dans tous les Etats. Cette situation va coûter environ 1800 milliards de dollars, selon l'évaluation moyenne.

Et le tourisme suisse?

Pour la Suisse, l'évaluation moyenne anticipe un effet direct et indirect d'un peu plus de 3,5% sur le produit intérieur brut (PIB) en raison des pertes touristiques.

Autre indication, l'OMT prévoit une réduction de plus de 70% des dépenses des touristes internationaux en Suisse. Côté emploi, le recul du travail non qualifié dans la branche devrait s'établir entre 4,5 et 6,1%.

Selon l'ONU, la Suisse fait partie des pays où le taux de vaccination est le plus important et qui devrait se rétablir le plus rapidement.

La relance grâce à la vaccination

«La relance mondiale de la branche, attendue dès cet été, dépendra de la vaccination et de la collaboration sur la réglementation»

Isabelle Durant, la secrétaire générale provisoire de la CNUCED

Les quatre prochaines années seront importantes pour adapter le tourisme, selon une responsable de l'OMT. Une relance est attendue sur les six prochains mois, selon l'ONU. (ats)

Un pantalon de 70 mètres de long, est-ce un argument touristique?

1 / 9
Un pantalon de 70 mètres de long présenté à Beromünster (LU)
source: sda / urs flueeler
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

Aux Pays-Bas, le journaliste blessé par balles est décédé

Link zum Artikel

En Norvège, ne pas signaler ses retouches sur Insta peut coûter cher

Link zum Artikel

Droits LGBT: l'UE menace la Pologne et la Hongrie

Link zum Artikel

La pluie, c'est nul mais ça inspire de belles chansons! En voici 9

Link zum Artikel

Les hôteliers appellent la Confédération à l'aide

Hotelleriesuisse estime ne pas pouvoir tabler sur une reprise rapide et durable du tourisme international et des voyages d'affaires avant 2022, voire 2023. L'organisation des hôteliers demande un soutien financier.

Hotelleriesuisse demande à l'Etat de prolonger les aides pour les cas de rigueur de juin à décembre 2021. D'ici juin, de nombreux établissements ne seront pas en mesure de faire face aux difficultés financières en raison de la crise persistante due à la pandémie.

Comme pour les indemnités pour le chômage partiel, l'organisation demande que l'aide pour les cas de rigueur soit étendue de 18 à 24 mois pour toutes les entreprises touchées et selon les critères actuels, indique-t-elle, dimanche.

Hotelleriesuisse …

Lire l’article
Link zum Artikel