DE | FR

La crise du tourisme mondial coûtera 4000 milliards

Image: Shutterstock
En raison de la pandémie, les difficultés du tourisme pourraient représenter jusqu'à 60% du recul dans le PIB mondial. Pour la Suisse, le taux est de 3,5% du PIB.
30.06.2021, 10:3130.06.2021, 16:41

Au niveau mondial, la diminution du tourisme pourrait provoquer une perte de plus de 4000 milliards de dollars pour l'année dernière et cette année. Les pertes sont peu élevées dans la plupart des pays riches.

Les scénarios des prochains mois

Dans un rapport publié mercredi, à Genève, par la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) avec l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), les scénarios suivant sont établis:

  1. Le total pourrait représenter jusqu'à 60% du recul dans le PIB mondial. Selon ces chiffres, les pertes ont atteint près de 2500 milliards de dollars l'année dernière, dont environ 930 milliards (environ 858 milliards de francs) d'effets directs.
  2. L'OMT ne s'attend pas à une situation mondiale d'avant-crise avant 2023 ou même plus tard. L'ONU appelle à élargir l'immunisation dans tous les pays et à une collaboration sur les conditions requises pour l'entrée sur les territoires face à la pandémie.
  3. Pour cette année, selon les scénarios, le nombre d'arrivées internationales devrait reculer au moins de plus de 35% dans les pays riches. La pire anticipation prévoit une diminution de trois quarts dans tous les Etats. Cette situation va coûter environ 1800 milliards de dollars, selon l'évaluation moyenne.

Et le tourisme suisse?

Pour la Suisse, l'évaluation moyenne anticipe un effet direct et indirect d'un peu plus de 3,5% sur le produit intérieur brut (PIB) en raison des pertes touristiques.

Autre indication, l'OMT prévoit une réduction de plus de 70% des dépenses des touristes internationaux en Suisse. Côté emploi, le recul du travail non qualifié dans la branche devrait s'établir entre 4,5 et 6,1%.

Selon l'ONU, la Suisse fait partie des pays où le taux de vaccination est le plus important et qui devrait se rétablir le plus rapidement.

La relance grâce à la vaccination

«La relance mondiale de la branche, attendue dès cet été, dépendra de la vaccination et de la collaboration sur la réglementation»
Isabelle Durant, la secrétaire générale provisoire de la CNUCED

Les quatre prochaines années seront importantes pour adapter le tourisme, selon une responsable de l'OMT. Une relance est attendue sur les six prochains mois, selon l'ONU. (ats)

Un pantalon de 70 mètres de long présenté à Beromünster (LU)

1 / 9
Un pantalon de 70 mètres de long présenté à Beromünster (LU)
source: sda / urs flueeler
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Novartis: traités avec le médicament le plus cher du monde, 2 enfants décèdent
Avec un prix d'environ 2 millions de dollars, Zolgensma de Novartis est la thérapie unique la plus chère au monde.

Deux enfants sont décédés d'une insuffisance hépatique aiguë après avoir été traités par Zolgensma, un traitement de Novartis. C'est ce que confirme le groupe pharmaceutique vendredi. Les risques de cette thérapie de remplacement de gènes devraient donc, une fois de plus, être au centre de l'attention. Le groupe dans sa déclaration signale:

L’article