faible neige-1°
DE | FR
1
Economie
Suisse

Le syndicat Unia possède une fortune de 836 millions de francs

Image

Le syndicat Unia dispose d'une fortune de près d'un milliard de francs

Le plus grand syndicat de Suisse vient de publier ses chiffres: le représentant des intérêts des travailleurs reposait l'an passé sur une fortune de 836 millions de francs.
08.10.2021, 15:1908.10.2021, 15:34

La nouvelle avait fait passablement jaser ces dernières semaines à la suite des révélations du Tages Anzeiger: le plus grand syndicat de Suisse, qui compte 180'000 membres, serait par la même occasion le plus riche. L'organisation gère également la plus importante caisse de chômage de Suisse.

Par souci de transparence, l'organisation a rendu publiques ses comptes sur son site internet ce vendredi. Le chiffre a de quoi impressionner: l'année dernière, le syndicat disposait d'une fortune de 836 millions de francs.

Mais qu'est-ce qui se cache derrière ces chiffres?

Cette fortune repose essentiellement sur deux catégories:

  1. Des biens immobiliers.
  2. Des actions.

En effet, Unia dispose d'une vaste collection de biens immobiliers: immeubles, appartements, locaux commerciaux ou encore hôtels... pour une valeur totale de 444 millions.

Dans un second temps, elle possède de nombreux investissements financiers: titres, participations, hypothèques et prêts consentis, qui se montent à quelque 329 millions.

Depuis les quatre dernières années, ces montants ont peu évolué: ils ont atteint leurs meilleures performances en 2020 pour les deux catégories.

Pourtant, Unia affiche parfois rouge

Cette fortune n'empêche pas Unia de présenter d'importants déficits certaines années: par exemple, en 2019, celui-ci s'élevait à 2 millions de francs.

En revanche, pour 2020, les comptes ont été bouclés par un excédent de 67'000 francs. La faute (ou plutôt grâce) à la pandémie. Les charges syndicales s'étaient avérées nettement plus faibles que prévu: Covid oblige, diverses manifestations, centrales et régionales, avaient été annulées ou remplacées par des versions numériques.

Sans cela, le déficit aurait été conséquent, notamment en raison de la forte baisse du nombre de membres.

Des chiffres à manier avec précaution

Les comptes consolidés ont eux été généralement et largement dans le vert, à l'exception de 2018. Ils ont affiché un excédent variant de deux à 28 millions. En 2020, l'excédent s'est élevé à 20 millions.

Ces comptes consolidés englobent ceux du syndicat et de la fondation, ainsi que les participations aux hôtels et à plusieurs sociétés de gérance immobilière, dont Unia est actionnaire. Il s'agit notamment de l'Hotel Bern, le Freienhof Thun ou encore Zivag. (ats/mbr)

Vous reprendrez bien une part d'une de ces choses hideuses?

1 / 21
Vous reprendriez bien une part d'une de ces choses hideuses?
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

On a lancé des haches à Crissier et maintenant on veut partir au Canada

Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Après la faillite de FTX, c'est tout l'univers des cryptos qui vacille
L'avenir est incertain pour Genesis Global Capital, l'un des plus grands prêteurs de crypto. L'inquiétude est palpable après le récent effondrement de FTX.

Dans le sillage du naufrage de FTX, d'autres grands acteurs de la crypto partent à la dérive. Les nouvelles sont toutefois maigres et l'implication des différents acteurs du marché opaque. Officiellement, Genesis Global est en difficulté. Le crypto-courtier l'a reconnu dans une déclaration mercredi dernier. Genesis Global avait déposé des actifs de 175 millions de dollars auprès de FTX. La perte éventuelle n'aurait aucune conséquence, assurait le courtier le 10 novembre. Il fait désormais marche arrière.

L’article