DE | FR
Shutterstock

Avantages, pièges, mode d'emploi, on vous dit tout sur le bitcoin

Sa valeur a triplé sur les trois derniers mois, avec un nouveau record samedi. Huit choses à connaître sur la star des cryptomonnaies.
15.03.2021, 11:24

Qu’est-ce que c'est?

Le bitcoin est une monnaie numérique, ou cryptomonnaie, ou monnaie virtuelle. Il est peu utilisé comme mode de paiement - à ce jour du moins - et reste essentiellement un objet de spéculation. Le négoce s'effectue en ligne, sur des plateformes d'échange. Toutes les transactions sont enregistrées sur un seul et même réseau, le blockchain. Pour y accéder, les détenteurs de bitcoin possèdent une clé (code).

C'est la grande particularité (mais aussi le danger) du bitcoin: il n'y a aucune intervention des banques ni d'une quelconque autorité de surveillance. Les propriétaires de bitcoin forment leur propre institut financier. Comme pour n'importe quel actif, la valeur fluctue au gré de l'offre et la demande.

Combien ça coûte?

Le bitcoin a fait l'objet d'une première évaluation en octobre 2009, au prix de 0,001 dollars l’unité. Son créateur, dont l'identité reste inconnue, répondait au pseudonyme de Satoshi Nakamoto. Lundi 15 mars, le même bitcoin vaut 54 000 francs. C'est-à-dire que si vous aviez investi 100 francs en 2009, votre portefeuille en vaudrait 5,4 milliards aujourd’hui - projection purement théorique puisque, dénuée d'émotion, elle ne tient pas compte de la tentation naturelle d'encaisser ses gains.

Le bitcoin bat un nouveau record

Le cap symbolique des 60 000 dollars a été franchi pour la première fois samedi 13 mars.
Le cap symbolique des 60 000 dollars a été franchi pour la première fois samedi 13 mars.Image: EPA YNA

Dans l’absolu, il est possible d'investir n'importe quel montant. Avec 1000 francs, un acheteur obtient 0,0185 bitcoin au cours du 15 mars. Attention: quand les vagues de spéculation se déchainent, le bitcoin subit des fluctuations rapides et brutales, à la hausse comme à la baisse. La prudence recommande de passer des ordres «Limit» (en fixant un prix) plutôt que «Market» (transaction instantanée au prix du marché).

En trouve-t-on au distributeur?

Oui, et la Suisse figure parmi les réseaux les plus denses du monde: le bitcoin y est accessible dans des centaines de bancomats ou distributeurs à tickets. Les bornes CFF, notamment, permettent de recharger son portefeuille pour l’équivalent de 100 à 500 francs - payables uniquement en liquide. Procédé classique: une application, un qr code, un système d'authentification et de validation par téléphone portable. Mais tout achat au distributeur, s'il est facile, implique une commission exorbitante. 6% chez les CFF, jusqu’à 9% ailleurs.

Comment trader en ligne?

Très simplement, sur de nombreuses plateformes de négoce. Tarif dégressif chez Swissquote, selon l'importance du montant (de 1 à 0.5%); mais les transactions s’y font uniquement en euros et en dollars. Commission forfaitaire de 1,25% chez Bitcoin Suisse, en francs cette fois-ci. Des particuliers négocient même en direct sur la plateforme LocalBitcoins.com; mais cette voie est fortement déconseillée aux non initiés. Attention encore aux plateformes internationales bon marché, dont certaines sont louches.

Où stocker?

Dans un portefeuille digital, à l'abri du piratage informatique - d'où l'importance de bien choisir sa plateforme de négoce car elle hébergera le portefeuille privé. Il s'agit surtout de conserver précieusement la clé. Si ce code (unique) est oublié ou égaré, l'argent, lui aussi, est perdu. C’est ainsi qu’un programmeur allemand n'a jamais revu les 220 millions de dollars qu'il détenait sur son portefeuille, après huit tentatives infructueuses de retrouver son code sur IronKey (lequel a fini par le bloquer définitivement.)

Comment dépenser ses bitcoins?

Seules cent entreprises en Suisse acceptent d'être payées dans la cryptomonnaie, soit bien en deçà des antiques chèques Reka (4300). Parmi ces pionniers: Galaxus, les CFF et l’administration fiscale de Zermatt. L'usage du bitcoin est nettement plus répandu dans l’industrie du crime, où il est un mode de paiement pratique et discret (pas d’intermédiaire, pas de contrôle, le tout hors du système bancaire).

Est-ce un placement sûr?

Image: Shutterstock

Existe-t-il seulement un placement sûr? Elon Musk dit du bitcoin qu'il deviendra hégémonique dans quelques années. Il y a investi 1,5 milliard de ses propres dollars. Mais Musk n’est pas obligé de penser ce qu’il dit puisque, avec ce seul investissement, habilement claironné sur Twitter, il a fait bondir le cours du bitcoin de 20%; et par la même occasion ses gains.

Elon Musk, patron de Tesla, joue avec le cours du bitcoin.
Elon Musk, patron de Tesla, joue avec le cours du bitcoin.Image: AP Pool Reuters

A ce jour, on recense quelque 3000 cryptomonnaies dans le monde, dont à peine cent dépassent un volume d’échange quotidien de 1000 dollars. Grand rival du bitcoin, l’Ethereum suit la même courbe exubérante.

Est-ce cool d’avoir du bitcoin?

Pas tant. Le bilan carbone des transactions et du minage (sécurisation) représenterait 0,5 % de l'électricité mondiale, soit l’équivalent de 19 réacteurs nucléaires - selon une étude controversée.

Lundi 22 février, Janet Yellen, secrétaire américaine au Trésor, a mis en garde contre «les pertes potentielles pour de nombreux investisseurs». L'ancienne présidente de la Fed doute que le bitcoin devienne une vraie monnaie d’échange, sinon pour la «finance illicite». Elle y voit un placement «hautement spéculatif». A peine a-t-elle achevé son discours que le cours de la cryptomonnaie a chuté de 18% - avant de redécoller de plus belle...

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Mercedes vient de battre Tesla sur son propre terrain
Mercedes-Benz commercialise dès la mi-mai, en Allemagne, une voiture avec autopilote. Le constructeur devance Tesla.

Regarder un film quand ça bouchonne sur l'autoroute: c'est que va permettre le système «Drive pilot» de Mercedes-Benz commercialisé à partir de la mi-mai en Allemagne, devançant Tesla sur le créneau compétitif de la conduite autonome dite de «niveau 3».

L’article