International
Accident

25 personnes ont perdu la vie dans un accident en Tanzanie

25 personnes ont perdu la vie dans un accident en Tanzanie

Situ
«Une ressortissante suisse a été blessée lors de l'accident», a écrit dimanche le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), sollicité par Keystone-ATS.Keystone
Au moins 25 morts et 21 blessés dans un accident impliquant un camion et trois véhicules, dont une ressortissante suisse gravement blessée.
25.02.2024, 22:17
Plus de «International»

Au moins 25 personnes ont été tuées dans le nord de la Tanzanie dans la collision entre un camion et trois véhicules. Vingt-et-une autres ont été blessées, dont une ressortissante suisse.

«Une ressortissante suisse a été blessée lors de l'accident», a écrit dimanche le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), sollicité par Keystone-ATS. Elle est prise en charge par la représentation helvétique en Tanzanie et des clarifications sont en cours concernant d'éventuels autres Suisses impliqués dans l'accident, a précisé le DFAE.

Il s'agit de l'un des accidents routiers les plus meurtriers de ces dernières années dans ce pays d'Afrique de l'Est. Des étrangers - dont un Américain, un Sud-Africain et un Kényan - figurent parmi les personnes décédées, a annoncé dimanche la présidente tanzanienne Samia Suluhu Hassan.

Ressortissants étrangers, dont une Suisse

La cheffe de l'Etat Samia a «présenté ses condoléances» pour cet «accident qui a fait 25 morts et 21 blessés» samedi soir vers 23h00 (21h00 suisses) après que le chauffeur du camion a «perdu le contrôle» de son véhicule sur la route reliant Arusha et Namanga, selon un communiqué de la présidence.

L'accident a eu lieu près de la ville de Ngaramtoni, à environ 8 kilomètres au nord d'Arusha. Selon le communiqué, le camion a heurté trois véhicules, dont un qui transportait des «ressortissants étrangers» qui faisaient du bénévolat dans une école d'Arusha.

Dix femmes, 14 hommes et une fillette ont été tués dans l'accident, ajoute le communiqué. Parmi les 21 personnes blessées, figurent «des ressortissants étrangers originaires du Nigeria, de Côte d'Ivoire, du Cameroun, de Suisse, d'Angleterre, du Mali», poursuit le communiqué.

La Tanzanie est régulièrement endeuillée

Des photos diffusées par des médias tanzaniens montrent le véhicule jaune de l'école New Vision complètement fracassé sous la violence du choc.

La Tanzanie est régulièrement endeuillée par de meurtriers accidents de la route. En octobre 2022, au moins 23 personnes avaient été tuées et 37 autres blessées dans une collision entre un car et un camion.

En mai 2017, 35 personnes, dont 32 élèves, avaient péri dans un accident de bus attribué à une vitesse excessive. En 2015, 42 personnes étaient mortes dans une collision entre un car et un camion.

Un des accidents les plus sanglants date de 2006, quand un bus avait quitté la route et plongé depuis un pont dans une rivière à une vingtaine de kilomètres d'Arusha (nord), faisant 54 morts. Le véhicule transportait 74 personnes pour une capacité de 26 places.

Dans un rapport sur la sécurité routière publiée en 2018, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) relevait que les statistiques officielles tanzaniennes de 2016 recensait 3256 tués sur les routes, mais estimait de son côté que ce chiffre se situait entre 13 000 et 19 000. (sda/ats/afp)

Feu d'artifices accidentel sur une autoroute au Canada
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Zelensky est en colère contre l'Occident
Pour Volodymyr Zelensky, c'est certain: les victimes du bombardement de la ville ukrainienne de Tchernihiv auraient pu être évitées si l'Occident avait fourni des défenses aériennes à Kiev. Il demande que son pays reçoive le même genre d'armement qu'Israël lors de l'attaque de missiles par l'Iran.

Les tirs ont eu lieu tôt mercredi matin: trois missiles russes sont tombés près du centre de Tchernihiv, dans le nord de l'Ukraine. Un immeuble de plusieurs étages a été gravement endommagé. L'université et un hôpital ont également été touchés. L'après-midi, on dénombrait 14 morts et plus de 60 blessés, un bilan qui devrait encore s'alourdir. Les autorités locales ont indiqué qu'elles continuaient à rechercher des personnes ensevelies sous les décombres.

L’article