DE | FR

Mort d'une figure féministe égyptienne

Bild

L'écrivaine Nawal al-Saadawi, 89 ans, figure égyptienne de l'émancipation des femmes dans le monde arabe, est décédée dimanche.



Nawal al-Saadawi, autrice notamment de deux livres féministes de référence, «Au début, il y avait la femme» et «La femme et le sexe», a longtemps lutté pour les droits des femmes et contre le patriarcat dans le monde arabe.

Médecin, elle a écrit plus d'une cinquantaine d'ouvrages dans lesquels elle se prononçait contre la polygamie, le port du voile, l'inégalité des droits de succession entre hommes et femmes en islam et surtout l'excision, qui concerne plus de 90% des Egyptiennes.

Elle avait quitté l'Egypte en 1993, après avoir reçu des menaces d'islamistes, pour rejoindre les Etats-Unis. Elle a été écrivaine en résidence pendant trois ans à l'université Duke, en Caroline du Nord.

Une vie bien chargée

De retour en Egypte en 2005, elle s'est lancée dans une campagne présidentielle avant d'abandonner la course, assurant que les forces de sécurité l'empêchaient de conduire ses meetings électoraux. En 2007, l'institution théologique Al-Azhar, l'une des plus prestigieuses de l'islam sunnite, portait plainte contre elle pour atteinte à l'islam.

Elle a été critiquée en 2013 pour avoir soutenu la destitution du président islamiste Mohamed Morsi par le général devenu président, Abdel Fattah al-Sissi. (ats/afp)

Plus d'articles «International»

L'Italie ordonne la vaccination à ses soignants

Link zum Artikel

Les témoins du meurtre de George Floyd racontent l'horreur

Link zum Artikel

Le Royaume-Uni semble s'être débarrassé de l'hésitation vaccinale

Link zum Artikel

L'Etat de New York légalise la weed

Link zum Artikel

En Biélorussie, l'opposition appelle à nouveau à manifester

Link zum Artikel

5 questions que pose le fameux passeport vaccinal

Link zum Artikel

L'homosexualité reste un «péché» pour le Vatican

Link zum Artikel

Le vaccin local sera nécessaire pour entrer en Chine

Link zum Artikel

Le président turc humilie la présidente européenne

Link zum Artikel

L'Europe met fin à la fuite de l'indépendantiste catalan Puigdemont

Link zum Artikel

Trop fortes, les joueuses trans font peur au rugby

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

L’Algérie rejette son projet de loi sur la déchéance de nationalité

Un projet de loi prévoyant de déchoir des Algériens de la diaspora de leur nationalité, notamment pour des actes «préjudiciables aux intérêts de l'État», a été retiré.

Retiré en raison de «son interprétation erronée». Ce sont par ces mots que le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a annoncé mettre un terme à ce projet de loi décrié.

Cet amendement au Code de la nationalité a été présenté début mars, suscitant un tollé. Le mouvement de contestation anti-régime, le «Hirak», soutenu par une grande partie de la vaste diaspora algérienne, a repris ses manifestations hebdomadaires.

En 2005, le Parlement avait voté à l'unanimité une ordonnance reconnaissant …

Lire l’article
Link zum Artikel