International
Al-Qaïda

Al-Qaïda aurait désigné son nouveau chef, selon les Etats-Unis

Washington affirme qu'Al-Qaïda aurait désigné son nouveau chef

epa10102626 Taliban security stand guard in the neighborhood where a US drone strike killed the Al-Qaeda leader Ayman al-Zawahiri, in Kabul, Afghanistan, 02 August 2022. US President Biden announced o ...
Des talibans montent la garde dans le quartier où a été tué l'ex-chef d'Al-Qaida Ayman al-Zawahiri, à Kaboul, en Afghanistan.Image: sda
Le nouveau patron présumé du groupe terroriste serait un ancien membre des Forces spéciales égyptiennes basées en Iran.
16.02.2023, 04:5416.02.2023, 07:23
Plus de «International»

Le djihadiste Seïf al-Adl est le chef d'Al-Qaïda depuis qu'Ayman al-Zawahiri a été tué à l'été 2022, a dit mercredi le département d'Etat américain.

«Notre évaluation est la même que celle de l'ONU, à savoir que le nouveau dirigeant de facto d'Al-Qaïda Seïf al-Adl se trouve en Iran»
Un porte-parole de la diplomatie américaine, en référence à un rapport des Nations unies publié mardi.

Ce rapport avait indiqué que le point de vue dominant chez les Etats membres était que Seïf al-Adl était «maintenant le dirigeant de facto d'Al-Qaïda, représentant la continuité pour l'instant».

Mais, selon ce texte, le groupe ne l'a pas formellement déclaré «émir» pour deux raisons: d'abord parce que c'est un sujet délicat vis-à-vis des autorités talibanes en Afghanistan, qui n'ont pas voulu reconnaître que Zawahiri a été tué par les Américains dans une maison à Kaboul l'an dernier.

Ensuite parce que Seïf al-Adl réside en Iran, pays majoritairement chiite, alors qu'Al-Qaïda est un groupe sunnite:

«L'endroit où il est basé soulève des questions qui pèsent sur les ambitions d'Al-Qaïda en vue d'affirmer son leadership d'un mouvement mondial face aux défis de l'EI, le groupe rival Etat islamique»
Le rapport de l'ONU

Seïf al-Adl, aujourd'hui sexagénaire, était jadis lieutenant-colonel dans les forces spéciales égyptiennes. Il est une figure de la vieille garde d'Al-Qaïda. Il a aidé à bâtir les capacités opérationnelles du groupe et a formé certains des pirates de l'air qui ont pris part aux attentats du 11 septembre 2001 contre les Etats-Unis, selon le Counter Extremism Project.

Il est en Iran depuis 2002 ou 2003 et si au départ il était en résidence surveillée, il a pu plus tard faire des voyages au Pakistan, d'après Ali Soufan, un ancien enquêteur du FBI. Il écrivait en 2021 dans le CTC Journal:

«Seïf est l'un des soldats professionnels les plus expérimentés du mouvement djihadiste mondial, et son corps porte les traces du combat»
Ali Soufan

(ats/jch)

L'accès à l'éducation est à nouveau interdit en Afghanistan. Une enseignante témoigne.
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le seul moment où la famille royale se déchaîne
La course hippique super fancy de Royal Ascot, cette semaine, a été l'occasion de nouvelles photos particulièrement savoureuses de la reine Camilla dans la loge royale. L'occasion était trop belle de vous servir sur un plateau d'argent toutes les bobines les plus épiques de la famille royale au moment d'encourager leurs poulains.

C'est un plaisir qui se savoure comme un shortbread bien beurré: les mimiques des membres de la famille Windsor dans la royal box, en pleine course, à l'occasion du Royal Ascott, de l'Epsom Derby et de toutes les courses hippiques qui ponctuent l'agenda royal. Assurément, de grands moments photographiques.

L’article