International
Allemagne

Berlin freine son projet de légalisation du cannabis

Berlin freine son projet de légalisation du cannabis

Un homme tient un faux joint, lors d'une manifestation réclamant la légalisation du cannabis, en Allemagne.
Un homme tient un faux joint, lors d'une manifestation réclamant la légalisation du cannabis, en Allemagne.Image: sda
Le gouvernement a décidé de renoncer, à court terme, à la vente de cette plante psychoactive dans des magasins spécialisés.
13.04.2023, 05:0713.04.2023, 13:05
Plus de «International»

L'Allemagne a remanié son plan de légalisation du cannabis à usage récréatif face aux réserves de l'Union européenne. Berlin avait présenté en octobre une feuille de route visant à introduire une législation sur le cannabis parmi les plus libérales d'Europe.

Le gouvernement allemand a publié mercredi une nouvelle version édulcorée de cette réforme qui autorisera les majeurs à posséder de petites quantités de cannabis.

«Les objectifs initiaux n'ont pas changé (...): plus de sécurité dans la consommation, enrayer le marché noir, meilleure protection des jeunes»
Le ministre de la Santé social-démocrate, Karl Lauterbach

«Clubs cannabis»

Le premier volet du plan autorise la création d'associations à but non lucratif dont les membres adultes, limités à 500, pourront cultiver la plante pour leur seule consommation, sous surveillance des pouvoirs publics. La création de ces «clubs cannabis» doit faire l'objet d'un projet de loi dès avril, qui devra être adopté par les députés.

Les particuliers seront autorisés à posséder jusqu'à 25 grammes de cannabis pour leur usage personnel, et pourront cultiver trois pieds de la plante par adulte. Elle restera toujours catégoriquement interdite pour les mineurs.

«La consommation pourrait ainsi être légalisée dès cette année»
Le ministre de l'Agriculture, Cem Özdemir (Verts)

Tests de magasins spécialisés

Le deuxième volet consistera à tester, dans certaines régions devant encore être choisies et pendant cinq ans, la production et le commerce dans des magasins spécialisés dans le cadre de licences accordées par l'Etat. Une telle vente au détail dans l'ensemble du pays, envisagée dans la première mouture du plan, n'était pas possible dans le cadre du droit européen, selon Berlin:

«Cela permettra d'examiner scientifiquement les effets d'une chaîne d'approvisionnement commerciale sur la protection de la jeunesse et de la santé et sur le marché noir, selon les propositions.»

L'expérience, si elle est concluante, aura valeur de modèle au niveau européen et pourrait mener à une modification de la loi, a encore expliqué le ministre de la Santé, ajoutant avoir eu des discussions encourageantes avec certains pays, sans vouloir les nommer.

L'objectif de la réforme est de remplacer une politique répressive qui a «échoué», et à limiter la consommation. La légalisation du cannabis est l'un des projets phares de la coalition du social-démocrate d'Olaf Scholz avec les Verts et les Libéraux. (ats/jch)

Une bagarre implique plus de 100 personnes dans une piscine à Berlin
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Cela n'aurait pas dû arriver»: le chef du Hamas parle du 7 octobre
Un journal américain a accédé aux messages de Yahya Sinwar, envoyés aux négociateurs pour une trêve avec Israël. Des révélations qui mettent en lumière sur la pensée de l'architecte des massacres du 7 octobre .

Yahya Sinwar c'est le chef militaire du Hamas dans la bande de Gaza. Il n'a pas été vu en public depuis l'attaque de l'organisation terroriste islamiste contre Israël le 7 octobre 2023.

L’article