DE | FR

Deux jeunes policiers allemands tués lors d'un contrôle routier

Les victimes ont été abattues près de la ville de Kusel, dans le centre de l'Allemagne. Les forces de l'ordre ont lancé une vaste opération pour retrouver les meurtriers en fuite.
31.01.2022, 10:1431.01.2022, 17:56

Les deux agents, un homme de 29 ans et une femme de 24 ans, ont été abattus lors d'un contrôle de routine, lundi vers 4h20 du matin, sur une route près de Kusel, ville située non loin de Kaiserslautern, dans l'Etat régional de Rhénanie-Palatinat.

La police a indiqué ignorer les motivations des tueurs et invité les automobilistes à ne pas prendre d'auto-stoppeurs.

«Une exécution»

Ce crime a suscité la stupeur. La ministre de l'Intérieur, Nancy Faeser, a évoqué une «exécution»:

«Indépendamment du mobile, ce crime s'apparente à une exécution et montre que la police risque sa vie tous les jours pour notre sécurité»
Nancy Faeser, ministre de l'Intérieur

La dirigeante de la région de Rhénanie-Palatinat, Marlu Dreyer, s'est dite «profondément bouleversée» par cet «acte épouvantable», tandis que le ministre régional de l'Intérieur, Roger Lewentz, insistait sur «la grande brutalité» avec laquelle les deux victimes ont été abattues.

La ministre de l'Intérieur parle d'une «exécution».
La ministre de l'Intérieur parle d'une «exécution». Image: sda

La police allemande a lancé une vaste opération de recherche des meurtriers en fuite, étendues à l'Etat régional voisin de la Sarre, non loin de la frontière française.

«Aucune description des auteurs ou du véhicule utilisé pour la fuite n'a été établie», a précisé la police de Kaiserslautern, qui a dit ignorer également la direction dans laquelle les tueurs se sont enfuis.

La police a lancé une vaste opération de recherche. La région dans laquelle ont été perpétrés les meurtres est une zone rurale de forêts et de prairies.
La police a lancé une vaste opération de recherche. La région dans laquelle ont été perpétrés les meurtres est une zone rurale de forêts et de prairies.Image: sda

Des braconniers?

Selon le site internet du quotidien Bild, les policiers ont été tués de balles dans la tête par des braconniers. Ils ont envoyé un message radio peu avant d'être abattus, indiquant qu'ils avaient arrêté un véhicule suspect transportant du gibier mort dans le coffre.

«Les collègues ont signalé que des coups de feu avaient été tirés», a expliqué sur la chaîne Welt.TV un porte-parole de la police du Palatinat occidental, Bernhard Christian Erfort. «Puis nous avons perdu le contact radio (...) Les forces d'intervention se sont alors rendues sur les lieux et ont trouvé les collègues, l'un blessé, l'autre morte», a-t-il ajouté sans confirmer les informations sur d'éventuels braconniers. (ats)

Le plus grand avion-cargo au monde balaie le brouillard à son atterrissage

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Joe Biden se rend au Japon pour consolider le leadership américain
Le président américain Joe Biden est arrivé dimanche au Japon, dernière étape de sa première tournée en Asie depuis son entrée en fonctions, sur fond de menace nord-coréenne, d'ambitions géopolitiques de la Chine et de guerre en Ukraine.

Le président américain Joe Biden est arrivé dimanche au Japon, dernière étape de sa première tournée en Asie depuis son entrée en fonctions, sur fond de menace nord-coréenne, d'ambitions géopolitiques de la Chine et de guerre en Ukraine.

L’article