DE | FR

Benoît XVI demande «pardon» mais nie avoir couvert des prêtres

Mardi, l'ex-pape Benoît XVI a demandé «pardon» aux victimes de violences sexuelles commises par des membres du clergé. Mais il a assuré n'avoir jamais couvert de prêtres pédocriminels.
08.02.2022, 16:2008.02.2022, 17:33

Dans une lettre transmise par le Vatican, moins de trois semaines après la publication d'un rapport indépendant l'accusant d'inaction face à des violences sexuelles sur mineurs, Benoît XVI a réaffirmé n'avoir jamais dissimulé d'actes d'agression sexuelle alors qu'il assumait «de grandes responsabilités» en Allemagne comme au Vatican.

Il a, cependant, reconnu avoir «regardé dans les yeux les conséquences d'une très grande faute». Et, a également ajouté: «J'ai appris à comprendre que nous sommes nous-mêmes entraînés dans cette grande faute quand nous la négligeons ou quand nous ne l'affrontons pas avec la décision et la responsabilité nécessaires, comme il est trop souvent arrivé et qu'il arrive encore».

«Je ne peux qu'exprimer, une fois encore, à l'égard de toutes les victimes d'abus sexuels ma profonde honte, ma grande douleur et ma demande sincère de pardon. J'ai eu de grandes responsabilités dans l'Eglise catholique. Ma douleur est d'autant plus grande pour les abus et les erreurs qui se sont produits au cours de mon mandat en différents lieux»
L'ex-pape Benoît XVI.
L'ex-pape Benoît XVI.Image: sda

Centaines de victimes

Selon le rapport du cabinet Westpfahl Spilker Wastl (WSW), qui a recensé plus de 400 victimes de violences sexuelles dans l'archevêché de Munich et Freising, le cardinal Joseph Ratzinger (alias Benoît XVI avant qu'il ne devienne pape) était au courant du passé pédocriminel d'un prêtre, Peter Hullermann.

Dans un document également transmis mardi par le Vatican, des conseillers du pape émérite réfutent les accusations du rapport de 8000 pages qu'ils ont passées au crible pour lui.

«En tant qu'archevêque, le cardinal Ratzinger n'a été impliqué dans aucun acte de dissimulation d'abus», assurent ces quatre conseillers, évoquant des informations «inexactes» contenues dans le rapport allemand.

Enfin, le théologien allemand a remercié le pape François, qui lui a succédé en 2013 après qu'il eut renoncé à sa charge, «pour la confiance, l'appui et la prière» que celui-ci lui «a exprimés personnellement». (ats/sia)

Dans l'actu: un casse-cou en wingsuit dévale le flanc d'une montagne à Verbier

Plus d'articles sur des faits de harcèlement ou de viol

Accusé de 7 viols, le footballeur Benjamin Mendy comparaît ce mercredi

Link zum Artikel

#MeToo: un éditeur de jeux vidéos licencie 40 employés d'un seul coup

Link zum Artikel

Une enquête contre Pierre Ménès pour agression sexuelle a été ouverte

Link zum Artikel

Harcèlement à la RTS: deux salariés réintégrés après avoir été suspendus

Link zum Artikel
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Une loi Covid pour expulser les migrants aux Etats-Unis est maintenue
Vendredi en Louisiane, un juge fédéral a bloqué le gouvernement américain de lever une mesure sanitaire instaurée pendant la pandémie de Covid-19. Elle permet d'expulser sans délai des migrants venant sans visa aux Etats-Unis via part des voies terrestres. Biden n'approuve pas cette décision.

Un juge fédéral de Louisiane a empêché vendredi le gouvernement américain de lever une mesure sanitaire pendant la pandémie de Covid-19 pour pouvoir expulser sans délai les migrants franchissant sans visa les frontières terrestres des Etats-Unis. L'exécutif va faire recours.

L’article