International
Amérique du sud

En Colombie, les manifs ne faiblissent pas

En Colombie, les manifs ne faiblissent pas

epa09203447 People gather near the Monument to the Heroes amid the ongoing National Strike protests against the Colombian government���s social and economic policies, in Bogota, Colombia, 15 May 2021. ...
Image: sda
Les participants protestent contre les politiques de santé, d'éducation, de sécurité, et les abus des forces de l'ordre. Au moins 42 personnes ont déjà perdu la vie.
17.05.2021, 06:3417.05.2021, 11:05
Plus de «International»

Après plus de deux semaines de manifestations, les dirigeants d'une grève nationale ont remis dimanche une liste de revendications au gouvernement. Ils demandent:

  • La fin du recours à la force militaire lors des manifestations et de l'utilisation d'armes à feu par la police.
  • Des mesures pour mettre fin aux violences sexuelles commises par les forces de sécurité à l'encontre des femmes.
  • La réévaluation des actes de violence à l'encontre des manifestants.
  • L'inclusion de représentants de l'ONU et de l'Église dans les pourparlers avec le gouvernement.

Depuis que la grève a été déclenchée fin avril, de nombreuses manifestations, parfois sanglantes, ont eu lieu dans différentes villes du pays. Dimanche, des milliers de personnes sont à nouveau descendues dans les rues de la capitale Bogota et d'autres régions du pays, la plupart de manière pacifique. Au moins 42 personnes sont mortes depuis le début des manifestations.

Réforme fiscale retirée

Au départ, les gens étaient descendus dans la rue pour protester contre une réforme fiscale controversée qui a depuis été retirée. Entre-temps, la plupart des manifestants ont de nouveaux objectifs, comme l'opposition à une réforme prévue des soins de santé et la défense du fragile processus de paix dans le pays. Le ministre de l'économie et le ministre des affaires étrangères ont démissionné à la suite des protestations. (ats)

Les manifestations en Colombie

1 / 11
Les manifestations en Colombie
Des milliers de personnes manifestent depuis plus d'une semaine en Colombie.
source: sda / esteban felix
partager sur Facebookpartager sur X
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Un ado américain tué par une chips ultra-épicée après un challenge
Un adolescent américain est décédé d'un arrêt cardioventilatoire après avoir mangé une chips contenant le piment le plus fort du monde, dans le cadre du «One chip challenge».

Un Américain de 14 ans est décédé après avoir mangé une chips extrêmement pimentée, selon un rapport d'autopsie jeudi. Il a subi un «arrêt cardioventilatoire dû à l'ingestion d'une substance alimentaire à forte concentration de capsaïcine», est-il précisé. La capsaïcine est un composant actif du piment qui provoque une sensation de brûlure.

L’article