DE | FR
Image: Shutterstock

Plutôt mourir (ou aller en prison) que d'arrêter de manger de la viande!

Une enquête britannique révèle que deux tiers des hommes sont prêts à sacrifier entre 5 et 10 ans de leur espérance de vie plutôt que de tutoyer le végétarisme.
04.05.2021, 16:4904.05.2021, 17:52

Selon une nouvelle enquête britannique dévoilée par The Mirror, les deux tiers des hommes en Grande-Bretagne préfèrent mourir cinq à dix ans plus tôt que de faire leurs adieux à la viande. La bidoche, un truc de mâles? En tout cas, plus d'un homme sur dix considère que freiner la consommation de produits carnés les rendrait moins masculins.

L'enquête réalisée auprès de 2000 personnes et menée dans le cadre de la campagne caritative «No Meat May» a révélé que les femmes considéraient également les régimes végétariens comme une pratique plutôt féminine.

La viande, un truc de mecs?

Et ça va même plus loin: plus d'un homme interrogé sur 20 a déclaré qu'il préférerait se retrouver derrière les barreaux que de ne plus pouvoir se cuire peinard une entrecôte sur un gril. Les Anglais n'ont pas fini de nous surprendre en matière d'habitudes alimentaires. (fv)

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Macron a désigné Elisabeth Borne première ministre
Le président français aura su faire monter le suspens avant de dévoiler l'identité de la cheffe de son gouvernement. Ce n'est que la deuxième fois qu'une femme occupe ce fauteuil.

Emmanuel Macron a su faire durer le suspens. Cela fait depuis son élection, il y a trois semaines, que le président français nous fait patienter sur le nom de son ou sa cheffe de gouvernement. La rumeur, elle, tendait vers la nomination d'une femme. C'est désormais chose faite: ce lundi après-midi, le chef de l'Etat a nommé Elisabeth Borne, 61 ans, au poste de Premier ministre. Elle succède à Jean Castex.

L’article