DE | FR

Le «roi» des ours roumains abattu par un prince du Liechtenstein

In this Oct. 2019 handout photo provided by NGO Agent Green, Arthur, a 17 year-old bear, is seen in the Covasna county, Romania. Romanian police will investigate a case involving Emanuel von und zu Liechtenstein, an Austrian prince who is reported to have

Arthur, l'ours roumain tué par le prince Emanuel. Image: sda

La chasse aux ours est interdite en Roumanie, mais cela ne vaut visiblement pas pour le prince Emanuel, qui a tiré le «plus grand» exemplaire du pays.



Le «plus grand» des ours bruns roumains a été abattu par un prince du Liechtenstein, lors d'une partie de chasse, ont déploré mercredi deux ONG. La police de l'environnement a ouvert une enquête.

«Arthur avait 17 ans et était le plus grand ours observé en Roumanie et sans doute au sein de l'Union européenne»

Gabriel Paun, de l'association roumaine Agent Green

La chasse aux ours est interdite en Roumanie, mais le prince Emanuel, qui vit en Autriche où sa famille possède un château, avait bénéficié d'une dérogation pour tuer une femelle soupçonnée d'avoir attaqué plusieurs fermes l'année dernière. Pourtant, ce n'est pas ce qui est arrivé.

Le prince a tué en mars «un mâle qui vivait au coeur de la forêt et ne s'était jamais approché des habitations des alentours», assure M. Paun, avec à l'appui, un document émanant d'une association locale de chasseurs au nom de «Emanuel Prinz von und zu Liechtenstein». Les mensurations de l'ours y sont notées 593 points sur un maximum de 600, soit «un record».

«Il est évident que le prince n'est pas venu résoudre un problème affectant les villageois, mais tuer un ours et emporter le plus grand trophée pour l'accrocher au mur»

Gabriel Paun

De son côté, la maison princière du Liechtenstein n'a pas souhaité commenter «une question privée et personnelle, dont elle ne connaît pas le contexte», tout en soulignant son attachement au «respect de la nature». (ats)

Voici des chats moches

1 / 13
Après un sujet compliqué, voici des chats moches...
source: imgur
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

La Suisse craint un abandon massif des animaux adoptés durant le Covid

Chaque été, les abandons d'animaux se multiplient au moment du départ en vacances. Mais cette année, les refuges français et allemands déplorent un nombre anormalement élevé de chiens et de chats laissés pour compte. Les associations helvétiques redoutent de devoir faire face au même phénomène.

Les chiffres sont alarmants. En France comme en Allemagne, les refuges rapportent un nombre d'animaux laissés pour compte anormalement élevé, même pour l'été, saison traditionnellement propice aux abandons. Dans l'Hexagone, la SPA a accueilli 10 600 animaux depuis le 1er mai. Soit 7% de plus qu'à la même période en 2019, avant la pandémie.

La tendance est la même en Allemagne, où les différentes associations tirent aussi la sonnette d'alarme. «Nous nous attendons à un nouveau record …

Lire l’article
Link zum Artikel