DE | FR

Cet ordinateur qui appartient à un génie est à vendre

L'ordinateur de Jimmy Wales est un iMAC couleur fraise
L'ordinateur de Jimmy Wales est un iMAC couleur fraise
Jimmy Wales, fondateur de Wikipedia, met aux enchères son ordinateur personnel. Mais ce n'est pas tout. Il met également en vente un objet numérique certifié (NFT), qui restitue ce à quoi ressemblait le site au moment où il l'a installé.
04.12.2021, 09:5405.12.2021, 09:26

L'ordinateur personnel qu'utilisait le créateur de Wikipedia, Jimmy Wales, au moment de son lancement il y a 20 ans a été mis aux enchères par Christie's. La société a également mis à l'encan un objet numérique certifié (NFT) de la première page du site devenu incontournable.

L'ordinateur est un iMAC couleur fraise, «son ordinateur personnel, qu'il utilisait pour le développement et la recherche au moment du lancement du site le 15 janvier 2001», écrit la société dans un communiqué.

Le second lot est un NFT, un objet numérique certifié unique grâce à la technologie de la blockchain, «créé par Jimmy Wales et qui restitue ce à quoi ressemblait Wikipedia au moment où il l'a installé et où il a lancé sa première page, avec les mots 'Hello world'», a expliqué Peter Klarnet, spécialiste des livres et manuscrits chez Christie's.

Pour son projet WT.Social

La page, présentée sous format d'image JPEG, sera interactive et pourra être «éditée» par l'acheteur pour «recréer l'expérience de construire Wikipedia», puis «revenir à son état initial à l'aide d'une minuterie».

Dans le communiqué, Jimmy Wales annonce qu'une partie de la vente financera son projet WT.Social, «un réseau social décentralisé, non commercial, sans publicité, ni suivi et collecte de données et sans désinformation», explique-t-il. Il se présente comme le «réseau social non toxique».

Les deux lots sont en vente en ligne jusqu'au 15 décembre, avec un prix de départ de 100 dollars chacun. Christie's espère les vendre «pour des centaines de milliers de dollars». (sda/ats/afp)

Les pires tenues aux American Music Awards

1 / 17
Les pires tenues aux American Music Awards
source: keystone
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Plus d'articles sur le thème «Economie»

Les loyers reculent partout... sauf en Suisse romande et à Zurich

Link zum Artikel

H&M licencie un millier de personnes en Espagne

Link zum Artikel

L'économie mondiale se relance plus vite que prévu

Link zum Artikel

C'est quoi exactement cette délicate réforme de l'AVS?

Link zum Artikel

Dans le mariage, chacun gagne à payer sa part d'impôts

Link zum Artikel

Amateurs de poissons, méfiez-vous des arnaques!

Link zum Artikel

Le groupe de Zara et Bershka ne vend plus et perd 70% de bénéfices

Link zum Artikel

Lego touche le jackpot grâce aux confinements

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
#MeToo: un éditeur de jeux vidéos licencie 40 employés d'un seul coup
700 signalements ont été enregistrés par l'éditeur de «Candy Crush», lors des sept derniers mois, pour des affaires d'agression, de harcèlement ou d'abus sexuel. Scandale.

Près de 40 salariés du géant américain des jeux vidéo Activision Blizzard ont été licenciés et une quarantaine d'autres ont fait l'objet de mesures disciplinaires depuis juillet en raison de comportements sexuels inappropriés. C'est ce qu'a affirmé lundi le Wall Street Journal.

L’article