faible neige-1°
DE | FR
International
armes

La Corée du Nord a lancé au moins un missile balistique

La Corée du Nord a lancé au moins un missile balistique

La Corée du Nord multiplie les essais.
La Corée du Nord multiplie les essais.Image: sda
La Corée du Nord a tiré au moins un missile balistique depuis sa côte orientale mardi matin, selon des responsables sud-coréens et japonais. Pyongyang poursuit ainsi une série de tests commencée il y a quelques semaines.
19.10.2021, 06:1919.10.2021, 16:14

Le projectile a été tiré de Sinpo, une ville portuaire de l'est de la Corée du Nord, vers la mer du Japon, a annoncé mardi l'armée sud-coréenne. Il s'agirait d'un missile balistique lancé depuis un sous-marin. Aucun navire ou avion n'a été endommagé.

«Les services de renseignements sud-coréens et américains procèdent à une analyse minutieuse afin d'obtenir des détails supplémentaires», a-t-elle ajouté. Le Japon a pour sa part annoncé le tir de deux missiles par Pyongyang.

Plate-forme immergée

«Aujourd'hui, la Corée du Nord a lancé deux missiles balistiques», a déclaré de son côté le premier ministre japonais Fumio Kishida, qui a qualifié cet acte de «très regrettable».

Le Nord s'efforce actuellement de mettre au point le lancement d'un missile balistique depuis un sous-marin (SLBM). Il a déjà procédé à un lancement depuis un engin immergé.

Selon des analystes, il s'agissait probablement d'une plate-forme immergée plutôt que d'un sous-marin.

Course à l'armement
La Corée du Nord, dotée de l'arme nucléaire, a récemment effectué plusieurs tests, notamment un missile à longue portée, une arme tirée depuis un train et un missile présenté comme hypersonique par Pyongyang, suscitant l'inquiétude de nombreuses nations.
Le missile tiré depuis un train testé par l'armée nord-coréenne.
Le missile tiré depuis un train testé par l'armée nord-coréenne.Image: sda

(ats)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le Royaume-Uni est paralysé
Entre les trains annulés, le personnel hospitalier et les ambulanciers en grève, les enseignants qui restent chez eux, la situation est actuellement instable outre-Manche. Le gouvernement tente de contenir l'implosion.

Mike Lynch, le chef du plus grand syndicat des cheminots britanniques, le RMT, vient d'annoncer des grèves supplémentaires afin d'augmenter la pression sur le gouvernement. A partir de la veille de Noël jusqu'au 27 décembre inclus, les trains resteront à quai. Les projets de voyage de millions de Britanniques sont compromis. Mike Lynch rend le gouvernement responsable de ces perturbations.

L’article