DE | FR

Aux enchères, Basquiat atteint des sommets

L'artiste new-yorkais est la nouvelle coqueluche des collectionneurs.
L'artiste new-yorkais est la nouvelle coqueluche des collectionneurs.
Signe du changement de statut du peintre new-yorkais, la même toile s'était vendue, il y a vingt ans, pour moins d'un million de dollars.
12.05.2021, 05:19

Le tableau «In This Case» de Jean-Michel Basquiat a été acheté mardi 11 mai pour 93,1 millions de dollars lors d'une vente organisée à New York par la maison d'enchères Christie's.

Cette toile de 1,98 m sur 1,87 m, peinte en 1983, qui représente un crâne sur fond rouge, a été adjugée 81 millions de dollars, portés à 93,1 avec frais et commissions. Le prix final se situe nettement au-delà de l'estimation de 50 millions de dollars fournie par Christie's.

La reconnaissance des artistes afro-américains

Basquiat, aujourd'hui au panthéon de la peinture, la même toile s'était vendue, en novembre 2002, pour seulement 999.500 dollars, à peine plus d'un centième du prix déboursé mardi, moins de vingt ans plus tard.

Image: EPA

«In This Case», qui était, depuis 2007, propriété d'un collectionneur privé resté anonyme, avait été présenté publiquement pour la dernière fois lors de l'exposition organisée à la Fondation Louis Vuitton, à Paris, en 2018 et 2019.

À l’exception de Basquiat, les peintres afro-américains ont longtemps été sous-estimés par les collectionneurs et sous-représentés dans les musées. Ces dernières années, le marché a entamé un processus de réévaluation de beaucoup d'entre eux. Mardi, Christie's avait mis en avant plusieurs artistes noirs à l'occasion de sa grande vente de printemps. (ga)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
L'Ukraine aurait détruit le QG de Wagner à cause d'un journaliste pro-Poutine
Sergej Sreda aurait commis une erreur fatale pour le groupe de mercenaires Wagner, bombardé lundi par les forces ukrainiennes.

Selon ses déclarations, l'Ukraine a réussi, lundi, à porter un coup sévère à l'armée russe. Elle aurait ainsi détruit le quartier général de la force Wagner – un groupe de mercenaires – dans le Donbass. Serhij Hajdaj, le gouverneur de la région de Lougansk, a rapporté que la base avait été «détruite par une frappe de précision». Et, plus explosif encore, cela serait «grâce à un journaliste russe».

L’article