stratus fréquent-1°
DE | FR
International
Australie

Australie: une entreprise rappelle 200 000 tests de dépistage au Covid

Une entreprise rappelle 200 000 tests de dépistage

epa09440025 A shopping mall staff member (R) undergoes a COVID-19 nasal swab test during the reopening of a major shopping mall in Bangkok, Thailand, 01 September 2021. Thailand on 01 September eased  ...
Image: EPA
En Australie, une société a rappelé des milliers de tests de dépistage du Covid-19. En cause: Des signalements de faux positifs à des taux anormalement élevés.
06.10.2021, 09:4810.10.2021, 17:32

Le fabricant australien de techniques médicales Ellume a rappelé près de 200 000 auto-tests de dépistage du Covid-19 aux Etats-Unis, en raison d'un risque accru de faux positifs. Il a mis en place des contrôles supplémentaires.

L'agence américaine des médicaments (FDA) a alerté mardi sur le «risque de résultats faussement positifs avec certains lots du test à domicile Covid-19 d'Ellume, en raison d'un problème de fabrication récemment identifié». Les résultats négatifs ne semblent «pas être affectés par le problème de fabrication», a précisé la FDA.

3,5 millions de tests affectés

Selon un porte-parole d'Ellume contacté mercredi par l'AFP, 195 000 des 3,5 millions de tests expédiés aux Etats-Unis ont été affectés, dont des tests fournis au ministère de la défense à destination de programmes de santé communautaires.

Ce rappel a été ordonné après des signalements de faux positifs à des taux anormalement élevés dans certains lots, a précisé la société dans un communiqué.

Le produit en vente libre d'Ellume est devenu, l'année dernière, le premier test rapide de dépistage du coronavirus à domicile à recevoir une autorisation d'utilisation d'urgence aux Etats-Unis. (sda/ats/afp)

Une année de Covid-19 en Suisse, retour en images

1 / 17
Une année de Covid-19 en Suisse, retour en images
source: keystone / jean-christophe bott
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Attraper le Covid en étant vacciné? C'est normal et ça s'explique

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les membres de l'OMS veulent être prêts pour la prochaine pandémie
Le processus pour trouver un accord de lutte contre la pandémie a été lancé fin 2021, à l'unanimité, par les pays qui sont membres de l'OMS.

Les négociations sur un projet d'accord mondial pour mieux combattre la prochaine pandémie débuteront fin février 2023, a annoncé mercredi l'OMS. Le but est d'adopter un texte contraignant juridiquement au printemps 2024.

L’article