International
avion

Alaska Airlines: Boeing se sépare de l'un de ses responsables

Alaska Airlines: un responsable de Boeing fait les frais de la débâcle

FILE - This photo released by the National Transportation Safety Board shows a gaping hole where the paneled-over door had been at the fuselage plug area of Alaska Airlines Flight 1282, Jan. 7, 2024,  ...
Le trou béant à l'endroit où se trouvait la porte recouverte d'un panneau dans la zone d'obturation du vol d'Alaska Airlines.Keystone
L'entreprise souffre encore de l'incident survenu en janvier lorqu'une porte s'est détachée de la carlingue d'un 737, lors d'un vol de la compagne Alaska Airlines, parti de Portland, aux Etats-Unis.
21.02.2024, 22:5922.02.2024, 11:42
Plus de «International»

Face aux problèmes réguliers observés sur son programme 737 MAX, le constructeur aéronautique américain Boeing a annoncé mercredi le départ du responsable du programme. Et une réorganisation de la direction de sa branche aviation civile.

Dans un courrier adressé par le directeur général de Boeing, Stanley Deal, le groupe a annoncé le départ d'Ed Clark, vice-président et directeur général du programme 737, après «près de 18 ans de service dévoué à Boeing».

Il était également à la tête de l'usine de Renton, non loin du siège historique du groupe à Seattle.

Boulons manquants

Après l'incident, l'Agence américaine de régulation de l'aviation civile (FAA) avait suspendu de vol 171 des 218 avions 737 MAX 9 déjà livrés. Un rapport préliminaire de l'Agence américaine de sécurité des transports (NTSB) a conclu que quatre boulons censés bloquer la porte étaient manquants.

Les 737 MAX avaient été cloués au sol pendant près de deux ans après les crashs de deux appareils, le premier, fin 2018, de la compagnie indonésienne Lion Air, le second, début 2019, de la compagnie éthiopienne Ethiopian Airlines, entraînant plus de 350 morts. Dans les deux cas, un problème lié à un nouveau logiciel était à l'origine des crashs. (sda/ats/afp)

Un Boeing 787 s'est posé en Antarctique et ce n'était jamais arrivé
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
L'Afghanistan est sous l'eau
Depuis samedi dernier, environ 70 personnes ont perdu la vie dans des inondations et des crues soudaines en Afghanistan, selon un responsable gouvernemental.

Quelque 70 personnes ont péri depuis samedi dernier dans des inondations et crues subites en Afghanistan, a annoncé mercredi un responsable du Département de la gestion des catastrophes naturelles.

L’article