DE | FR

Le Canada fait une nouvelle découverte macabre

Bild

Fin mai, 215 corps d'enfants avaient été retrouvés enfouis sur le site d’un ancien pensionnat canadien keystone (archives)

De nouvelles tombes anonymes ont été découvertes dans l'ouest canadien. C'est la quatrième découverte du genre en un peu plus d'un mois dans le pays.



Au Canada, plus de 160 corps non-identifiés d’enfants autochtones ont été découverts à proximité du site de l'ancien pensionnat pour autochtones de l'île Kupe. Il s'agit de la quatrième découverte de ce type en un peu plus d'un mois.

«Ce n'est que la pointe de l'iceberg»

En quelques semaines, plus de 1000 tombes ont été découvertes, ravivant un douloureux pan de l'histoire canadienne et sa politique d'assimilation forcée des premières nations.

«Nous devons encore une fois faire face au traumatisme à la suite de ces actes de génocide»

Joan Brown, cheffe de Première Nation Penelakut

«Ce n'est que la pointe de l'iceberg», a quand à lui déclaré l'ancien vice-président de l'Union des chefs autochtones de la Colombie-Britannique, Bob Chamberlin. Selon lui, de nombreuses autres tombes anonymes «n'ont pas encore été découvertes».

«Le coeur brisé»

«J'ai le coeur brisé pour la communauté de Penelakut et pour toutes les communautés autochtones à travers le pays», a affirmé mardi devant la presse le Premier ministre canadien, Justin Trudeau.

«Nous ne pouvons pas ramener à la vie ceux qui ont péri, mais nous pouvons et nous allons faire connaître la vérité et continuer de collaborer avec les peuples autochtones pour combattre la discrimination et le racisme systémique par des actions concrètes»

Justin Trudeau, Premier ministre canadien

Découvertes de ce type fréquentes

Cette annonce survient peu de temps après les découvertes, dans l'ouest du pays, plus tôt cet été, des restes humains de 215 enfants autochtones à Kamloops, de 751 tombes anonymes à Marival, en Saskatchewan, et de 182 autres tombes à Cranbrook.

Le pensionnat pour autochtones de l'île Kuper a accueilli des enfants autochtones de la fin du XIXe siècle à 1975.

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Chez Lufthansa, «Mesdames et messieurs»: c'est fini

Après Swiss, c'est au tour de la compagnie aérienne Lufthansa d'adopter le langage non genré.

Le premier groupe aérien d’Europe a décidé mardi d'abandonner la formule classique «Mesdames et messieurs» pour privilégier les formules comme: «Chers passagers» ou «Bonjour».

A lire aussi: Swiss adopte le langage non genré

Cette formulation, plus inclusive, est justifiée par le fait que «les équipages sont tenus de choisir un discours qui s'adresse à tous les passagers», a expliqué un porte-parole, confirmant une information du quotidien Bild. «C'est un processus qui prendra un certain …

Lire l’article
Link zum Artikel