DE | FR

La Chine change son système électoral à Hong Kong, contre l'opposition

FILE - In this Wednesday, March 17, 2021, file photo, Hong Kong Chief Executive Carrie Lam listens to questions during a question and answer session at the Legislative Council in Hong Kong. China's top legislature approved amendments to Hong Kong's constitution on Tuesday, March 30,  that will give Beijing more control over the make-up of the city's legislature. (AP Photo/Vincent Yu, File)
Carrie Lam

Image: sda

Le président chinois a promulgué une réforme du système électoral à Hong Kong. Cette décision devrait entraîner une marginalisation de l'opposition dans le territoire semi-autonome.



Le comité permanent du parlement chinois a voté, «à l'unanimité», des amendements pour que les mouvements de l'opposition à Hong Kong soient marginalisés. Cette réforme a été imposée par Pékin sans que le Parlement hongkongais n'ait son mot à dire. Elle s'inscrit dans le cadre de la reprise en main musclée de l'ex-colonie britannique engagée par Pékin après l'immense mouvement de contestation de 2019.

Dans une brève dépêche, Chine nouvelle se contente d'indiquer que le «président Xi Jinping a signé les ordres présidentiels promulguant les annexes amendées». Mais dans les faits, les 7,5 millions d'habitants du territoire du sud-est de la Chine ignorent ce que contient exactement cette loi dont les détails n'ont pas été officiellement dévoilés.

Dans les grandes lignes, la réforme prévoit que quiconque se présente aux élections devra avoir au préalable été «approuvé» par un comité de contrôle créé par les autorités hongkongaises. En d'autres termes, le Comité pour la sécurité nationale et la police de la sécurité nationale prépareront des rapports sur chacun des candidats pour aider le processus de contrôle du comité de validation. (ats)

Début mars, les Hongkongais étaient descendus dans la rue

1 / 7
De nouvelles manifestations à Hong Kong
source: epa
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

Le manque de sport accroit le risque de décès du Covid

Link zum Artikel

Piccard a 1000 idées pour le climat, dont 9 qui vous touchent au quotidien

Link zum Artikel

Joe Biden envoie une délégation américaine non officielle à Taïwan

Link zum Artikel

Sofagate: le Parlement européen exige la fin des «querelles»

Link zum Artikel

Le gouvernement n'interdira pas les pubs incitant les jeunes à fumer

Mercredi, le Conseil national a rejeté l'initiative qui s'oppose à la propagande en faveur du tabac auprès de la jeunesse. La majorité la juge «trop extrême» et préfère une autre loi actuellement en discussion au Parlement.

Déposée en 2019 et soutenue par une quarantaine d'organisations pour la santé, l'initiative populaire «Oui à la protection des enfants et des jeunes contre la publicité pour le tabac» veut interdire toute publicité promouvant le tabagisme qui atteint les enfants et les jeunes.

L'interdiction vise les publicités présentes dans la presse écrite, sur Internet et les réseaux sociaux, sur les affiches, dans les cinémas, dans les points de vente et lors de manifestations mais pas que. Elle …

Lire l’article
Link zum Artikel