DE | FR

Après le Covid, Wuhan doit faire face à des tornades: 12 morts

epa09200733 A villager clears the road of debris in the aftermath of a tornado in Shengze township, Suzhou, Jiangsu province, China, 15 May 2021. At least one person was killed and over 20 were injured. Another tornado hit in Wuhan, killing six people and injuring over 200. EPA/FANG DONGXU

Deux tornades ont fait au moins 12 morts et plus de 400 blessés après leur passage dans le centre et l'est de la Chine, ont indiqué samedi les autorités locales.



Des vents violents ont balayé vendredi soir la métropole de Wuhan, située dans le centre du pays et un temps berceau de la pandémie de coronavirus.

Ils ont fait huit morts et 280 blessés, ont indiqué lors d'une conférence de presse les autorités de la province du Hubei, dont Wuhan est la capitale.

Les vents ont soufflé jusqu'à 260km/h et fait d'importants dégâts, selon les autorités.

Des rafales telles que deux grues de construction ont été endommagées, l'une d'elle s'effondrant sur un chantier.

Outre des véhicules abîmés par des chutes d'objets, des arbres ont été arrachés, des hangars en tôle en partie détruits et des poteaux électriques mis à terre, privant de courant plus de 26 000 foyers.

Près d'une trentaine d'habitations se sont effondrées, d'après les autorités du Hubei.

(ats/afp)

Des tornades font plusieurs morts en Chine

1 / 7
Des tornades font plusieurs morts en Chine
source: epa featurechina / fang dongxu
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles «International»

50°C à l'ombre au Canada, la faute à un «dôme de chaleur». Explications

Link zum Artikel

Détournés, abattus, sabotés, les avions sont de vraies armes politiques

Link zum Artikel

Non-vacciné? Préparez vos narines pour visiter la France cet été

Link zum Artikel

L'Italie a-t-elle un (gros) problème avec ses infrastructures?

Link zum Artikel

Israël se sent menacé par le variant Delta

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

La loi chinoise frappe à Hong Kong: 9 ans de prison pour un activiste

Un jeune de 23 ans a été condamné à l'issue du premier jugement rendu pour un crime relevant de la loi sur la sécurité nationale, imposée par la Chine dans l'ex-colonie britannique.

Tong Ying-kit, un serveur hongkongais de 23 ans, a été condamné ce vendredi à neuf ans de prison à l'issue du premier jugement rendu pour un crime relevant de la drastique loi sur la sécurité nationale, imposée par Pékin dans l'ex-colonie britannique.

Tong Ying-kit avait été reconnu coupable mardi:

Les faits avaient eu lieu le 1er juillet 2020, le jour de l'entrée en vigueur de la loi sur la sécurité nationale, le résumé ici 👇.

Le procès de deux semaines s'est déroulé sans jury, ce qui constitue …

Lire l’article
Link zum Artikel