DE | FR
Image: keystone
Commentaire

On y est: voici (malheureusement) le «masque qui protège de tout»

A l'heure où l'on s'arrache les masques FFP2, une start-up française promet une protection «100% efficace» avec un masque d'un nouveau genre. Une invention qui a fait fureur à Las Vegas ce week-end et qui nous plonge dans une utopie fatigante: la protection «contre tout».
17.01.2022, 16:5818.01.2022, 08:11
Suivez-moi

Nous y voilà. Déjà. La protection maximale. L’écran total. Le caisson de Michael Jackson. Nous d’un côté, le reste du monde (et ses dangers) de l’autre. L’illusion d’un isolement. Le degré ultime d’un environnement safe.

De quoi parle-t-on? D’un masque. D’un masque révolutionnaire (et foutrement encombrant) qui, une fois placé sur nos gueules, «nous protège de tout». Pas seulement du Covid, des virus, des bactéries ou de la pollution. De tout. Et quand on dit que l’on est protégé de tout, ça sous-entend que plus rien n’est un danger. C’est plutôt culotté d’affirmer que l’on peut être désormais à l’abri d’absolument tout.

Le poids de l'hygiène

Et c’est le papa de cette nouvelle invention lyonnaise qui a osé franchir le pas (réthorique) au moment de dévoiler sa trouvaille il y a quelques jours au Consumer electronics show (CES) de Las Vegas, la Mecque de la tech. On parle même de l’attraction phare de cette édition.

Tu m’étonnes. En pleine pandémie de Covid-19, à un moment où les masques FFP2 s’arrachent (en France en tout cas), il y a de quoi faire fureur sans se fouler quand on balance en bombant le torse que le machin est «100% efficace». Vincent Gaston (c’est son vrai nom) a poussé la gaffe jusqu’à auto-juger sa bécane comme étant la plus super cool sur le marché:

«Il y a sûrement des masques qui sont efficaces, mais ils n'auront pas les propriétés antipollution du nôtre»
(en toute confiance)

Dans les détails?👇

  • Durée de vie du masque? Quatre ans.
  • Premiers modèles dispo? En avril au Japon, en Corée et aux Etats-Unis.
  • Et on fait ça où? Les patrons de l'engin comptent construire une unité de production dans la banlieue de Lyon.
  • Nombre d'emplois à terme? Minimum 150.

C'est fou comme il suffit de filer à Las Vegas pour être en mesure de promettre le Graal technologique avec un verbiage ahurissant. FranceInfo nous précise même qu'il y a la petite histoire touchante qui accompagne le business. Monsieur Gaston a mis au point son masque avec l'école d'ingénieurs de Lyon et un fabricant de... lingerie. Le plus important: c'est grâce à une idée de «son fils, baroudeur, sensible à la pollution des mégapoles et mort de la mucoviscidose» que la bestiole se retrouve aujourd'hui sur les étals.

Les étals? Mmh. Pas vraiment. Et pour deux raisons pour le moins handicapantes (hormis le fait que c'est très moche):

  • L'engin pèse tout de même 130 grammes, de quoi en avoir rapidement plein la nuque à force de le trimballer.
  • Et, vous vous en doutez sûrement, son prix: 300 balles.

Mais ça ne perturbe pas outre mesure notre Gaston, puisqu'il le destine avant tout aux pros. Pas folle, la bête. On liste? «Monde hospitalier», «forces de l'ordre», «SAMU», «pompiers». Sans oublier l’appât à la mode dans notre petit monde de plus en plus healthy dans l'âme: «Mais aussi pour tous les gens qui veulent se protéger dans la vie de tous les jours».

Se tenir à l'écart des dangers, «dans la vie de tous les jours», avec un masque «100% efficace» et «qui protège de tout», ça se mérite et… se quantifie: le poids de l'hygiène à tout prix qui pèse sur le bout du museau et sur le porte-monnaie. Pas certain, en revanche, que cette muselière sanitaire nous empêche de raconter des âneries dans des micros.

Décidément, l'avenir, c'est du propre.

The Bureau: épisode 1 - Veganuary

Pour les amateurs de Covid...

Injecter une 4e dose de vaccin? Pourquoi «ce n'est pas une bonne idée»

Link zum Artikel

5 points pour comprendre pourquoi l'OMS désavoue les vaccins Covid

Link zum Artikel

Faut-il lever les mesures Covid et prendre la vague de plein fouet?

Link zum Artikel

Pas de rappel, pas de piqûre et pas d'infection? Le vaccin nasal fait rêver

Link zum Artikel
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Poutine s'empare de Marioupol, mais la situation se gâte vraiment pour lui
L'armée russe s’est emparée de Marioupol, la plus grande ville conquise jusqu'à présent. Mais la suite des opérations s'avère être plus sombre: un éminent chef militaire russe a déjà déclaré que l'opération dans le Donbas avait «échoué».

Les combats autour de Marioupol semblent pour l'instant terminés. Lundi, plus de 200 soldats ukrainiens ont été évacués de l'aciérie d'Azovstal, où la résistance s'était retranchée pendant des semaines. Plusieurs centaines de combattants se trouveraient encore dans l'aciérie, mais selon l'armée ukrainienne, ils devraient, eux aussi, être évacués.

L’article