ciel couvert
DE | FR
International
Corée du Sud

La Corée du Sud pourrait interdire la consommation de chien

La Corée du Sud pourrait interdire la consommation de chien

South Korean animal rights activists confine themselves in cages during a campaign opposing South Korea's culture of eating dog meat in Seoul, South Korea, Friday, Aug. 11, 2017. Some of South Ko ...
Une manifestation dénonçant la consommation de viande de chien.Image: AP
Aliment très populaire de la cuisine sud-coréenne, la viande de chien est devenue tabou parmi les jeunes générations. Lundi, le président a ouvert la porte à une interdiction de la pratique.
27.09.2021, 17:0627.09.2021, 17:47
Plus de «International»

La nouvelle pourrait surprendre. Lundi, le président sud-coréen Moon Jae-in a évoqué la possibilité d'interdire «avec prudence» la consommation de viande de chien.

Il faut savoir que les canidés ont longtemps été un aliment très populaire dans ce pays asiatique, où jusqu'à un million de bêtes sont mangées chaque année.

Pratique devenue tabou

La pratique est devenue tabou parmi les jeunes générations et un sujet d'embarras sur la scène internationale.

De plus, la consommation a décliné au fur à mesure que les Sud-Coréens ont davantage considéré ces canidés comme des compagnons de l'homme plutôt que des aliments. Le président en fait partie: Moon Jae-in possède plusieurs chiens dans sa résidence présidentielle, dont un qu'il a adopté après sa prise de fonction.

L'adoption de Tory était une de ses promesses de campagne, et celui-ci est devenu le premier chien arraché à un destin alimentaire à entrer à la Maison bleue, le palais présidentiel. (ats/asi)

26 chiens qui prennent beaucoup trop de place 🐶
1 / 20
26 chiens qui prennent beaucoup trop de place 🐶
partager sur Facebookpartager sur X
Rhubarbe, un motard qui a du chien
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Zelensky force Poutine à dévoiler son jeu
L'Ukraine publie pour la première fois le nombre de ses propres victimes de la guerre et le président Zelensky ouvre la porte à des négociations avec la Russie. S'agit-il d'une manœuvre politique ou d'une vraie chance pour la paix?

Vladimir Poutine maîtrise particulièrement bien le jeu de la peur: le Kremlin se dit officiellement prêt à négocier sous certaines conditions, mais ses fidèles comme Dmitri Medvedev menacent d'utiliser des armes nucléaires. Ainsi, Poutine parvient toujours à déstabiliser les sociétés occidentales et leurs gouvernements. Sans doute un souvenir de son passage au KGB.

L’article