International
Corée du Nord

La Corée du Nord prévoit le lancement d'un satellite

La Corée du Nord prévoit le lancement d'un satellite

Japanese Prime Minister Fumio Kishida speaks to reporters at his office in Tokyo Tuesday, Nov. 21, 2023. North Korea told Japan that it will make a third attempt to launch a military spy satellite lat ...
Le premier ministre japonais, Fumio Kishida.Keystone
La Corée du Nord a informé le Japon de son intention de lancer un satellite. Cette possible nouvelle tentative de lancement pourrait intervenir entre mercredi et le 1er décembre, selon l'agence des gardes-côtes japonais.
21.11.2023, 08:33
Plus de «International»

En cas de lancement, ce serait la troisième de Pyongyang, après deux échecs de mise en orbite d'un satellite militaire en mai et en août.

Le premier ministre japonais Fumio Kishida a annoncé mardi matin avoir donné instruction à ses ministres et aux agences gouvernementales «de faire le maximum pour recueillir des informations et les transmettre à la population japonaise, de demander l'annulation du lancement en coopération avec les pays concernés et de faire le maximum pour se préparer à des situations imprévisibles».

Toute utilisation de la technique des missiles balistiques constituerait une violation des résolutions de l'ONU, a-t-il averti, ajoutant que le Japon coordonnait sa réponse avec la Corée du Sud et les Etats-Unis, ses partenaires dans le cadre d'un accord de défense trilatéral.

Lundi, l'armée sud-coréenne avait mis en garde la Corée du Nord pour qu'elle cesse «immédiatement» ses préparatifs pour le lancement d'un satellite-espion, prévenant Pyongyang qu'elle prendrait «les mesures nécessaires» le cas échéant. Au début novembre, les services de renseignements sud-coréens avaient estimé que Pyongyang en était aux dernières étapes des préparatifs de sa troisième tentative.

Le ministre sud-coréen de la défense, Shin Won-sik, avait affirmé dimanche que le décollage pourrait avoir lieu dès cette semaine.

«Si la Corée du Nord procède au lancement d'un satellite de reconnaissance militaire malgré notre avertissement, notre armée prendra les mesures nécessaires pour garantir la vie et la sécurité de la population»
Shin Won-sik

La Corée du Nord, dont le récent rapprochement avec la Russie inquiète les Etats-Unis et ses alliés sud-coréen et japonais, fournit, selon Séoul des armes à Moscou en échange de techniques spatiales russes visant à mettre en orbite un satellite d'espionnage militaire.

La Corée du Nord a procédé cette année à un nombre record d'essais d'armes, en dépit des sanctions internationales et des mises en garde des Etats-Unis, de la Corée du Sud et de leurs alliés. Elle a également déclaré «irréversible» son statut de puissance nucléaire. (chl/ats)

Voici ce que cachent ces vidéos «normales» de Corée du Nord
Video: extern / rest
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Kate n'est pas prête à réapparaître: «Son agenda est vide»
Selon des sources proches de la famille royale, la princesse de Galles, dont on ne reçoit que des bribes de nouvelles par l'intermédiaire de son mari le prince William, ne devrait pas faire son retour aux affaires publiques «avant la fin de l'année».

On espère que le portrait «intolérablement mauvais» de Kate vous aura apporté un peu de chaleur et réconfort, parce qu'il est peu probable d'obtenir bien davantage d'ici tôt. Selon une source du Daily Beast vendredi, le retour de la princesse de Galles sur le devant de la scène, en chair et en os, n'est pas programmé avant plusieurs mois.

L’article