International
Etats-Unis

La relation entre Poutine et Kim Jong-un inquiète les Etats-Unis

L'amitié entre Poutine et Kim Jong-un donne des sueurs froides

Les bonnes relations entre Kim et Poutine ne plaisent évidemment pas aux Américains.
Les bonnes relations entre Kim et Poutine ne plaisent évidemment pas aux Américains. montage
Face aux perspectives de coopération militaire entre la Russie et la Corée du Nord, les Etats-Unis ont formulé mercredi leur «préoccupation».
14.09.2023, 07:2714.09.2023, 07:59
Plus de «International»

La rencontre apparemment très cordiale entre le président Vladimir Poutine et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un ce mercredi est loin de ravir tout le monde. «Nous sommes évidemment préoccupés par toute relation de défense naissante entre la Corée du Nord et la Russie», a reconnu à la presse le porte-parole du Conseil national de sécurité des Etats-Unis, John Kirby.

Ça s'est si bien passé qu'ils vont remettre ça...

Au même moment, son homologue au département d'Etat, Matthew Miller, s'est inquiété de toute coopération dans le domaine des satellites, qui serait «en violation de plusieurs résolutions de l'ONU».

Malgré les sanctions internationales visant Pyongyang à cause de ses programmes nucléaires et de ses missiles en développement, Poutine a dit voir «des perspectives» de coopération militaire avec la Corée du Nord. Les Etats-Unis «n'hésiteront pas» à imposer des sanctions le cas échéant contre Pyongyang et Moscou, a averti Matthew Miller.

Le «désespoir» de la Russie

«Tout arrangement qui renforcerait les capacités militaires de la Corée du Nord serait certainement préoccupant», a affirmé de son côté John Kirby. Pour Washington, le rapprochement de la Russie avec la Corée du Nord, ainsi qu'avec l'Iran, qui fournit Moscou en drones notamment, «témoigne du désespoir de la Russie» dans sa guerre en Ukraine.

National Security Council spokesman John Kirby speaks during the daily briefing at the White House in Washington, Wednesday, Sept. 13, 2023. (AP Photo/Susan Walsh)
John Kirby
John Kirby n'a pas caché les inquiétudes de la Maison-Blanche face aux perspectives de coopération militaire entre la Russie et la Corée du Nord. Keystone

Des inquiétudes balayées d'un revers de la main par Anatoli Antonov. L'ambassadeur de Russie aux Etats-Unis a fustigé la réaction américaine au sommet entre Vladimir Poutine et Kim Jong-un sur les réseaux sociaux.

«Les Etats-Unis n'ont aucun droit de nous donner des leçons sur (notre manière) de vivre»
Anatoli Antonov, dans des commentaires publiés jeudi sur le compte Telegram de la représentation diplomatique.

«La duplicité de Washington n'a absolument rien de nouveau: les Américains peuvent fournir des armes à un point chaud - c'est-à-dire l'Ukraine - mais la coopération militaro-technique russe avec des pays étrangers, selon la logique (du gouvernement américain), est illégale», a-t-il ajouté.

«Il est grand temps que Washington jette ses sanctions économiques à la poubelle et réfléchisse à la manière de construire une relation d'égal (à égal) avec d'autres Etats», a-t-il conclu avec courroux. (mbr/ats)

Un alligator de 3 mètres trouvé dans les rues de Tampa
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
France: la coalition de gauche a pris une décision sur le 7 Octobre
L'union des gauches en France est parvenue à une entente concernant le massacre du Hamas du 7 octobre 2023, après d'âpres négociations.

La nouvelle coalition des partis de gauche en France formée en vue des législatives anticipées s'est entendue pour dénoncer «les massacres terroristes du Hamas» du 7 octobre. Elle promet d'abroger la récente et controversée loi immigration, selon son programme commun dévoilé vendredi.

L’article