International
Corée du Nord

Poutine a accepté une invitation de Kim Jong Un

Kim Jong-un veut rendre la pareille à Poutine

Russian President Vladimir Putin and North Korea's leader Kim Jong Un examine a launch pad during their meeting at the Vostochny cosmodrome outside the city of Tsiolkovsky, about 200 kilometers ( ...
La rencontre entre Vladimir Poutine et Kim Jong Un a eu lieu mercredi, près de Tsiolkovsky, en Russie.Keystone
Après la visite en grande pompe du chef d'Etat nord-coréen en Russie, Kim Jong-un serait ravi d'accueillir le maître du Kremlin sur ses terres «quand cela conviendra».
14.09.2023, 03:5914.09.2023, 08:22
Plus de «International»

Le président russe Vladimir Poutine a accepté de se rendre en Corée du Nord sur invitation de son dirigeant Kim Jong-un. A l'issue de la rencontre entre les deux hommes mercredi en Russie, «Kim Jong-un a invité avec courtoisie Poutine à visiter la RPDC (République populaire démocratique de Corée, NDLR) quand cela lui conviendra», selon l'agence officielle nord-coréenne KCNA.

«Poutine a accepté avec plaisir l'invitation et réaffirmé son invariable volonté de continuer à faire avancer l'histoire et la tradition de l'amitié Russie-RPDC»

Victoire et promesses

Le dirigeant nord-coréen a assuré à son homologue russe que Moscou remporterait une «grande victoire» sur ses ennemis, une allusion à peine voilée à la guerre en Ukraine.

Vladimir Poutine, lui, a trinqué au «renforcement futur de la coopération» avec Pyongyang, parlant devant la presse de «perspectives» de coopération militaire, malgré les sanctions internationales visant le pays reclus à cause de ses programmes nucléaires et de ses missiles en développement.

Les Etats-Unis ont ainsi exprimé leur «préoccupation», affirmant que le Kremlin était intéressé par l'achat de munitions nord-coréennes pour soutenir son invasion de l'Ukraine. Le président russe a aussi évoqué la possibilité que son pays aide Pyongyang à construire des satellites, après les récents échecs, à deux reprises, à mettre en orbite un satellite militaire espion. (ats/jch)

Poutine a une voix étrange
Video: extern / rest
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La pilule abortive classée comme substance dangereuse en Louisiane
Les législateurs de Louisiane ont adopté jeudi une loi historique qui criminalise la possession de pilules abortives sans ordonnance, les classant désormais comme substances dangereuses. Cette mesure, une première aux Etats-Unis, marque un tournant dans la législation américaine sur l’avortement.

Le texte, voté par le Sénat et la chambre de Louisiane, devrait être promulgué par le gouverneur républicain Jeff Landry. Ce vote intervient alors que la question de l'avortement et des droits reproductifs est l'un des thèmes-clés de la campagne de la présidentielle de novembre, qui opposera le président démocrate Joe Biden au républicain Donald Trump.

L’article