International
Corée du Nord

Pyongyang confirme avoir lancé un 3e missile balistique

Pyongyang confirme avoir lancé 3 missiles balistiques depuis dimanche

This photo provided by the North Korean government shows what it says is an intercontinental ballistic missile in a launching drill at the Sunan international airport in Pyongyang, North Korea, Thursd ...
Pyongyang a confirmé des déclarations de l'armée sud-coréenne, concernant de nouveaux tirs.Image: sda
Le lancement est intervenu quelques heures avant une visite à Tokyo du président sud-coréen Yoon Suk Yeol.
17.03.2023, 04:5217.03.2023, 06:24
Plus de «International»

La Corée du Nord a affirmé vendredi que le projectile qu'elle a lancé en direction de la mer du Japon la veille était un missile balistique intercontinental (ICBM), a indiqué l'agence d'Etat KCNA.

Le missile, appelé Hwasong-17, a été tiré en réaction aux exercices militaires conjoints actuellement menés par les Etats-Unis et la Corée du Sud, qualifiés de «provocateurs et agressifs» par l'agence officielle de Pyongyang.

Le tir de jeudi était le troisième de la Corée du Nord depuis dimanche:

«Cet essai de missile est l'occasion de donner un avertissement plus fort aux ennemis qui cherchent à faire monter la tension dans la péninsule coréenne»
KCNA

Le missile a parcouru environ 1000 km et atteint une altitude maximale de 6000 km «avant d'atterrir avec précision sur la zone prédéfinie dans les eaux libres au large de la mer de l'Est», le nom coréen de la mer du Japon, selon KCNA.

Baptisés «Freedom Shield», les exercices militaires américano-sud-coréens ont débuté lundi et doivent durer dix jours. Ils se focalisent sur «l'évolution de l'environnement de sécurité» due à l'agressivité redoublée de la Corée du Nord, ont déclaré les alliés.

La Corée du Nord considère ces exercices comme des répétitions en vue d'une invasion de son territoire ou un renversement de son régime. (ats/jch)

PSY déguisé en la poupée de Squid Game
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Comment Pékin fait tourner la machine de guerre russe
Sans les marchandises chinoises à «double usage», Poutine ne pourrait pas accélérer aussi rapidement son renforcement militaire. Le flux des marchandises peut être suivi à l'aide des données douanières publiques.

Les murs gris de l'ambassade russe à Pékin, qui est tout de même l'une des plus grandes représentations diplomatiques du monde, sont actuellement ornés d'images qui attirent l'oeil. Côte à côte, on y voit des photographies de soldats soviétiques de la Seconde Guerre mondiale et des forces spéciales russes en Ukraine. En cyrillique, il est écrit: «Nous avons gagné à l'époque et nous gagnerons aussi maintenant». Et en caractères chinois:

L’article