DE | FR

5000 personnes en concert à Barcelone, mais pas de contamination

Les organisateurs de l'événement voulaient montrer que des concerts sont possibles malgré la pandémie.
Les organisateurs de l'événement voulaient montrer que des concerts sont possibles malgré la pandémie.Image: sda
Le 27 mars, les spectateurs ont pu assister à un concert, sans devoir garder leurs distances. Les experts estiment qu'il n'y a pas eu de transmission au moment du show.
27.04.2021, 13:4927.04.2021, 14:34

Il n'y a eu «aucun signe» de contagion suite au concert-test de rock qui s'est tenu le 27 mars à Barcelone, ont affirmé, mardi, les organisateurs. Environ 5000 spectateurs avaient dansé masqués, mais sans garder leur distance. Deux semaines après ce concert du groupe Love of Lesbian, tous les participants se sont soumis à des tests PCR:

«Il n'y a aucun signe qui suggère qu'une transmission a eu lieu pendant l'évènement, ce qui était l'objectif de cette étude.»
Josep Maria Llibre, médecin de l'hôpital Germans Trias i Pujol

Le public, qui avait été soumis à un test antigénique avant le concert, portait des masques FFP2. Selon Josep Maria Llibre, médecin de l'hôpital Germans Trias i Pujol, seuls six cas positifs sur les 5000 spectateurs ont été détectés quinze jours après le concert. Les organisateurs sont certains «que pour quatre de ces six cas, la transmission n'a pas eu lieu pendant le concert».

«Avec une ventilation optimisée, des tests antigéniques et le port du masque, on peut garantir un espace sûr.»
Josep Maria Llibre, médecin de l'hôpital Germans Trias i Pujol

Outre les tests et les masques FFP2, la ventilation ainsi que les capacités d'accueil dans les lieux critiques comme les toilettes étaient strictement contrôlées.

Pourquoi avoir organisé ce concert?
L'expérience avait été organisée par un groupe de festivals, des promoteurs musicaux et l'hôpital Germans Trias i Pujol qui voulaient montrer que des concerts sont possibles malgré la pandémie. Elle est l'une des rares à avoir eu lieu en Europe dans les musiques actuelles. Un autre concert test a eu lieu début mars aux Pays-Bas avec 1300 personnes.

Un véritable cocorico pour la ville catalane:

«Une fois de plus, Barcelone et la culture barcelonaise sont pionnières dans une situation inédite où il faut préserver l'activité culturelle avec toutes les garanties sanitaires. Il est possible d'assouplir les restrictions et de combiner ceci avec les activités culturelles qui doivent reprendre.»
Jaume Collboni, premier adjoint à la maire de Barcelone

C'était ça:

1 / 9
Un concert réunit 5000 personnes à Barcelone
source: sda / emilio morenatti
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

(ats)

La Kumbh Mela a eu lieu en Inde, malgré le Covid

1 / 16
La Kumbh Mela a eu lieu en Inde, malgré le Covid
source: sda / idrees mohammed
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Covid-19: jeunes et bientôt vaccinés?

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Eurovision 2022: 6 pays auteurs de tricheries «d'une ampleur inédite»
Dans un communiqué, l'instance dirigeante de l'Eurovision dénonce la tricherie «sans précédent» de l'Azerbaïdjan, la Géorgie, le Monténégro, la Pologne, la Roumanie et Saint-Mari, qui se sont donné le plus de points. Explications

Six pays sont impliqués dans une tricherie «d’une ampleur inédite», selon un communiqué officiel daté de ce vendredi 20 mai et émanant de l'Eurovision elle-même – ou, pour être exact, par l'Union européenne de radiotélévision, instance dirigeante du concours. L'Azerbaïdjan, la Géorgie, le Monténégro, la Pologne, la Roumanie et Saint-Mari auraient tenté de falsifier les résultats de l’édition 2022.

L’article