DE | FR

Quarantaine, tests PCR: Voyager au Royaume-Uni devient plus facile

Pour les Suisses doublement vaccinés, il faudra se soumettre à un test PCR, deux jours avant le départ au Royaume-Uni.
Pour les Suisses doublement vaccinés, il faudra se soumettre à un test PCR, deux jours avant le départ au Royaume-Uni.Image: shutterstock
A partir de lundi, la Suisse fait partie des pays autorisés à voyager librement au Royaume-Uni. Mais sous certaines conditions.
02.08.2021, 08:4803.08.2021, 05:54

Bien que le gouvernement britannique déconseille actuellement tous les voyages non indispensables, la Suisse a rejoint la liste des pays autorisés d'entrée par le Royaume-Uni. Si vous souhaitez vous rendre au pays de Boris Johnson, voici ce que cela veut dire.

Pour les personnes doublement vaccinées (avec Moderna, Astrazeneca ou Pfizer)

  • Se soumettre à un test PCR, deux jours avant le départ.
  • L’obligation de remplir le formulaire en ligne de localisation des passagers (ici: passenger locator form). Le formulaire est en anglais.
  • La quarantaine en arrivant n'est pas nécessaire.
  • Important: Ces règles s'appliquent uniquement aux personnes complètement vaccinées avec les produits de Moderna, Pfizer ou Astrazeneca. Les deux premiers sont autorisés en Suisse.

Pour ceux qui ne sont pas doublement vaccinés

  • Pour les personnes qui entrent au Royaume-Uni en provenance de la Suisse et qui ne sont pas doublement vaccinées, l’obligation de se placer en quarantaine pour dix jours à l’arrivée est maintenue.
  • Les voyageurs ont la possibilité d’opter pour le programme de levée anticipée de la quarantaine en faisant un test cinq jours après leur arrivée sur le sol britannique.

Au cas où...

Les personnes qui se sont rendues dans un pays à partir duquel les déplacements vers le Royaume-Uni sont interdits et cela à tout moment au cours des dix jours précédents doivent réserver et séjourner dans un hôtel désigné, offrant des possibilités de quarantaine – voir instructions ici. (jch)

Pour le 1er août, on a demandé aux gens de jouer les Guillaume Tell

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1983: quand l'Europe se voyait périr dans l'apocalypse nucléaire
Les menaces de Vladimir Poutine réveillent le spectre de la guerre nucléaire en Europe. Cette crainte était forte au début des années 1980, au temps de la guerre froide et de la crise des euromissiles. La pop culture en avait fait des chansons angoissées. Retour vers le futur.

Diffusé tel un docufiction à sa sortie en 1983, le téléfilm américain «Le Jour d’après» allait au maximum du pensable et du possible dans le genre catastrophe. En écho aux angoisses de l'époque, son scénario imaginait le déclenchement d’une guerre nucléaire sur fond de crise des euromissiles.

L’article