DE | FR

Les drive-in évoluent pour vacciner les Italiens

epa09071584 Queues for swab tests carried out to passengers departing from Linate airport, Milan, Italy, 13 March 2021. Italy is set to impose a new lockdown in most regions amid a sharp rise in coronavirus cases. EPA/Mourad Balti Touati

Ce sont certains des drive-in utilisés pour les tests Covid qui se sont transformés en station de vaccination. Image: EPA ANSA

Deux stations de test depuis son véhicule se sont transformées en centre de vaccination express à Milan. Chacun de ces drive-in permet de réaliser 2000 vaccinations en neuf heures.



Vous connaissiez le drive-in pour les tests Covid. Voici désormais le drive-in pour se faire vacciner. C’est en Italie que ça se passe alors que le pays est aux trois quarts confinée depuis ce matin, comme nous l’apprend notamment La Repubblica.

«A Milan, le drive-in de l’armée devient un centre de vaccination.»

«Sans sortir de sa voiture, la vaccination est réalisée en cinq minutes. On y ajoute 15 minutes pour s’assurer qu’il n’y ait pas d’effets indésirables», explique le quotidien.

Pour l’heure, ce sont les enseignants qui ont la priorité pour cette vaccination. Chaque système mis en place doit permettre d’administrer deux mille doses en neuf heures.

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel

Quel skieur es-tu ?

Link zum Artikel

Les gouvernements vont-ils devoir payer pour leur insouciance climatique?

Link zum Artikel

«Les notes vocales, c'est un truc d'égoïste»

Link zum Artikel

Sortir de nos canapés a fait du mal à Netflix

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Des faux vaccins Pfizer circulent en Pologne et au Mexique

Les contrefaçons de doses étaient vendues jusqu'à 1000 francs l'unité. Un phénomène lié à la forte demande et à la faible offre qui donne le champ libre aux criminels.

Le laboratoire pharmaceutique américain Pfizer a confirmé, mercredi, que des doses suspectes de son vaccin anti-Covid-19 saisies au Mexique et en Pologne étaient des contrefaçons, selon des médias américains. Elles étaient vendues jusqu'à 1000 dollars l'unité (un peu près autant en francs).

Le Mexique est également en train de contrôler une livraison de ce qui est présenté comme 6000 doses du vaccin russe Spoutnik V, saisie le mois dernier à bord d'un avion privé en partance pour le …

Lire l’article
Link zum Artikel