International
Covid-19

Inde: les crématoriums de New Delhi regorgent de morts Covid

epa09167970 A mass funeral takes place for COVID-19 victims at a cremation ground in New Delhi, India, 29 April 2021. Delhi reported 25,986 fresh cases, 368 deaths in last 24 hours and continue to str ...
Des bûchers funéraires à New Delhi.Image: sda

A New Delhi, les crématoriums brûlent jour et nuit

L'Inde, où les morts du Covid se multiplient, s'enfonce dans le drame. Face au nombre de morts à incinérer dans la capitale, les bûchers manquent de bois.
30.04.2021, 08:1030.04.2021, 15:06
Plus de «International»

Alors qu'en Inde la deuxième vague de coronavirus balaie le pays, les corps s'accumulent plus vite que les travailleurs ne peuvent les incinérer ou construire de nouveaux bûchers, relate CNN. La crémation est considérée comme une partie importante des rites funéraires hindous, qui croient que le corps doit être détruit afin que l'âme puisse se réincarner.

«Avant la pandémie, nous incinérions huit à dix personnes par jour. Maintenant, nous incinérons 100 à 120 par jour.»
Jitender Singh Shunty, chef du crématorium Seemapuri, dans l'est de New Delhi.

Il y a eu tellement de bûchers funéraires allumés à New Delhi, que les stocks de bois s'épuisent dans la capitale. Mardi, Jai Prakash, le maire de North Delhi, a écrit une lettre au ministre en chef de Delhi, Arvind Kejriwal, demandant à ce que le département des forêts fournisse un approvisionnement régulier.

1 / 12
Des bûchers funéraires à New Delhi
Un vache sacrée face à un bûcher funéraire, à New Delhi.
partager sur Facebookpartager sur X

Les installations de Delhi ont incinéré plus de 600 corps par jour au cours de la semaine dernière, selon le maire de la North Delhi Municipal Corporation. C'est le double du nombre de morts quotidien officiel de la ville.

«Les gens sont obligés d'incinérer leurs proches dans des crématoriums non désignés. C'est pourquoi, nous avons suggéré de créer davantage de crématoriums», a déclaré un policier de Delhi, selon la chaîne d'information NDTV.

Jeunes très touchés
Les données, du groupe de travail Covid-19 du gouvernement, montrent que les jeunes sont infectés à des taux similaires à ceux de la première vague. Mais les experts, le personnel médical, le personnel du crématorium et les politiciens avancent que le grand nombre de nouveaux cas et de décès révèle que les jeunes sont gravement touchés, explique CNN.

Le nombre total de cas de Covid a dépassé les 18 millions, jeudi, avec 386 452 infections enregistrées. C'est la plus forte augmentation en une journée jamais enregistrée pour tous les pays, rappelle BBC.

Le gouvernement Modi, sous le feu des critiques, travaille «24 heures sur 24» pour lutter contre la pandémie depuis le début de 2020, a déclaré Baijayant Panda, le vice-président national du BJP (le parti conservateur au pouvoir), selon le Washington Post. Modi a reconnu que le pays mène «une bataille colossale» contre le coronavirus. L'Inde a réussi à faire face à la première vague de cas, a-t-il rappelé dans un discours à la radio cette semaine. (jah)


Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Des pluies torrentielles en Chine ont fait 11 morts
L'effondrement d'un pont après des pluies torrentielles en Chine a causé au moins 11 morts et une trentaine de disparus.

L'effondrement partiel d'un pont après des pluies diluviennes dans le nord de la Chine a fait au moins 11 morts. Les secours sont mobilisés samedi pour tenter de retrouver une trentaine de personnes.

L’article