DE | FR

Alors que la rentrée approche, l'OMS veut vacciner les enseignants

Une enseignante distribue du gel hydroalcoolique aux eleves portant un masque a l'entree d'une classe lors de la rentree scolaire dans le canton de Vaud le lundi 23 aout 2021 au Gymnase de Bussigny. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

Une enseignante distribue du gel hydroalcoolique aux élèves portant un masque au Gymnase de Bussigny. Image: sda

Selon l'OMS et Unicef, les enseignants et le personnel des établissements scolaires devraient être parmi les groupes prioritaires pour la vaccination contre le Covid.



Nouvelle indication concernant la vaccination. Lundi, les directions européennes de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et de l'Unicef ont annoncé:

«Il faudrait proposer le vaccin contre le Covid aux enseignants et aux autres membres du personnel scolaire en tant que groupe cible des plans de vaccination nationaux»

Garder les écoles ouvertes

Ces institutions onusiennes ont également appelé les états membres à mettre en place une stratégie vaccinale pour maintenir l'enseignement en présentiel.

A l'heure où les élèves européens font leur rentrée après les vacances d'été, il est «vital» que les écoles restent ouvertes, malgré la prévalence du variant delta, plus contagieux.

«Ceci est d'une importance capitale pour l'éducation, la santé mentale et les compétences sociales des enfants, pour que les écoles contribuent à leur donner les moyens d'être des membres heureux et productifs de la société»

Hans Kluge, directeur Europe de l'OMS communiqué de presse

Il souligne aussi l'impact négatif du Covid sur l'instruction et ne mâche pas ses mots:

«La pandémie a provoqué la perturbation la plus catastrophique de l'histoire de l'éducation»

Vaccination prioritaire pour les enfants à risque

Pour permettre aux écoles de rester ouvertes, l'OMS Europe et le bureau de l'Unicef pour l'Europe et l'Asie centrale appellent à assurer la vaccination des enfants de plus de 12 ans avec des comorbidités. Ils recommandent également d'améliorer l'environnement scolaire avec ces mesures:

Selon les recommandations publiées début juillet, les tests «devraient être en priorité réalisés sur des enfants avec des symptômes», quand ils appartiennent à un groupe à risque. (ats/fag)

Dans le même thème, Agathe vous explique qu'il est normal d'attraper le Covid en étant vacciné👇

Plus d'articles «International»:

Un géant de l'immobilier vacille en Chine et les marchés mondiaux chutent

Link zum Artikel

Vous planifiez vos vacances d'automne? Ce que vous devez savoir

Link zum Artikel

La Chine est-elle à l'aube d'une dictature digitale?

Link zum Artikel

Angela Merkel s'en va. Mais que perd-on vraiment avec son départ?

Link zum Artikel

Le choix des sous-marins américains est une claque pour la France

Link zum Artikel

Pourquoi Al-Qaïda pourrait menacer l'Afghanistan d’ici à 2 ans?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

En Allemagne, certains élèves seront testés jusqu'à 1 fois par jour

Afin d'éviter de devoir refermer les écoles, certaines villes et régions allemandes veulent que les écoliers fassent des autotests tous les deux jours.

Les autorités sanitaires en Allemagne ont décidé de durcir les règles dans les écoles de certaines villes et régions allemandes, notamment à Berlin et en Basse-Saxe.

Les élèves de la primaire, jusqu'au lycée, devront se soumettre à des autotests, parfois trois fois par semaine, parfois tous les jours. A Berlin, cela concerne 460 000 écoliers. Les enseignants seront en charge de superviser les contrôles.

Angela Merkel et les présidents des régions se sont mis d'accord sur un pass sanitaire. Dès …

Lire l’article
Link zum Artikel