DE | FR
Image: twitter

Le Covid permet à un jeune brésilien de livrer les habitants des favelas

Comme d’autres à travers le monde, les Brésiliens mis en quarantaine pendant la pandémie ont commencé à acheter plus en ligne, nourriture et produits.
03.09.2021, 05:5803.09.2021, 17:28

Inspiré par la distribution communautaire de kits alimentaires et de dons pendant la pandémie, Giva Pereira, âgé de 21 ans, a fondé une startup logistique pour gérer ce que les détaillants appellent «le dernier kilomètre» dans sa communauté de favelas (bidonville), dans laquelle les chauffeurs-livreurs ont hésité à entrer.

L'idée innovante de Giva Pereira, en images 👇

Le problème

Comme d’autres à travers le monde, les Brésiliens mis en quarantaine pendant la pandémie ont commencé à acheter plus en ligne – pas seulement de la nourriture et des produits pharmaceutiques, mais aussi des produits électroniques et ménagers.

Mais les habitants des favelas qui remplissent des formulaires de commande avec leurs codes postaux sont souvent informés que les entreprises ne livrent pas dans leur quartier.

La solution

Le jeune entrepreneur, Giva Pereira, un résident de la favela de Sao Paolo, Paraisopolis, qui a obtenu son diplôme universitaire l’année dernière, a senti une opportunité: Favela Brasil XPress est née.

«Cela résout le problème de la cartographie et ce problème de briser la barrière des préjugés parmi les personnes ou les entreprises de logistique, qui devraient livrer ici à l’intérieur, mais ne le font pas. Amener des entreprises de l’extérieur de la favela, à l'intérieur de la favela brise totalement ce paradigme selon lequel ces dernières n’ont que de mauvaises choses, et nous montrons que ce n'est pas le cas»
Giva Pereira
  • La petite entreprise a obtenu un financement d’un petit prêteur axé sur les favelas et s’est associée à l’un des plus grands détaillants du Brésil, Lojas Americanas.
  • Le jeune patron a embauché des gens locaux, familiers avec les rebondissements de Paraisopolis.
  • Ils ont commencé les livraisons en avril à l’aide de camions compacts et de vélos, et ont traité jusqu’à 1300 colis par jour. A ce jour, plus de 100 000 colis ont déjà été livrés.

Le jeune entrepreneur a déclaré que la société avait mis en place des bases de distribution dans six autres favelas, dont la plus grande de Sao Paulo, Heliopolis. Il a également signé des contrats de distribution avec d’autres détaillants. (jch)

Attraper le Covid en étant vacciné? C'est normal et ça s'explique

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Strasbourg: Un «requin» jugé pour agressions sexuelles sur 34 victimes
Maire adjoint, prof et chef scout: un homme au-dessus de tout soupçon est jugé à partir de lundi devant les assises du Bas-Rhin pour des viols et agressions sexuelles sur 34 fillettes.

La plupart avaient été conviées à venir se baigner dans sa piscine, où il imposait le «jeu du requin».

L’article