DE | FR
Image: Keystone

Se faire vacciner à côté d'un DJ techno, la nouvelle idée allemande

Pour convaincre les jeunes de se vacciner, une boîte de nuit berlinoise organise des soirées «vaccination» cette semaine. Après un premier essai lundi soir, l'opération rencontre un franc succès.
11.08.2021, 16:5111.08.2021, 17:25

Même les boîtes de nuit apportent leur aide à la campagne de vaccination qui, en Allemagne, s'essouffle depuis le début de l'été. Pour convaincre les réticents et les jeunes, l'Arena, un club de techno berlinois, a décidé d'organiser trois soirées vraiment pas comme les autres.

Des flashes, de la musique techno, un Dj's; tout ce que vous connaissez des discothèques se trouve à l'Arena. Sauf que les jeunes ne repartent pas chez eux les jambes engourdies d'avoir trop dansé, mais le bras tout juste vacciné. Depuis lundi soir, les fêtards peuvent en effet s'y présenter sans rendez-vous.

A noter que le club s'était déjà transformé depuis des mois en l'un des cinq centres de vaccination de masse de la capitale.
A noter que le club s'était déjà transformé depuis des mois en l'un des cinq centres de vaccination de masse de la capitale.Image: Keystone

Un franc succès

Si cette première expérience a été une réussite, pour les organisateurs, elle a surtout été une surprise: «Au départ, nos attentes étaient limitées. Mais la file d'attente va jusque là-bas», s'étonne Markus Nisch, directeur du centre de vaccination du club.

A noter que le club s'était déjà transformé depuis des mois en l'un des cinq centres de vaccination de masse de la capitale. Avec son nouveau dispositif, Markus a déjà accueilli environ 420 personnes pour se faire vacciner. Selon le ministère de la Santé de Berlin, encore 1080 doses sont disponibles pour les deux soirées restantes,

Les réseaux sociaux ont aidé à propager le message comme témoigne Olga Kapuskina, 27 ans, qui a récemment emménagé dans la capitale:

«Je l'ai trouvé sur Instagram où les gens l'ont largement posté. C'est une expérience berlinoise de se faire vacciner à une fête»
Olga Kapuskina

La priorité: convaincre les jeunes

Le but est clair pour la ministre de la Santé de Berlin: «Nous avons besoin d'atteindre les plus jeunes maintenant, de les motiver et les convaincre de se faire vacciner».

Si le côté musical et festif semble une bonne idée pour les appâter, les jeunes berlinois semblent également sensibles à la praticité de ce dispositif. Claudio Keil, 26 ans et enseignant à Berlin confirme: «J'ai eu des difficultés à prendre un rendez-vous, mais ici, tout est facile. Je suis ici avant tout pour la vaccination. La musique, c’est juste un plus agréable» (fag)

(figaro)

Ils innovent pour lutter contre la précarité menstruelle

Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Ces «tueurs de radars» américains menacent la défense russe
Jusqu'à présent, l'Ukraine pouvait frapper tout au plus à 80 kilomètres derrière les lignes russes. Désormais, sa portée a presque doublé.

Jusqu'à présent, les troupes russes en Ukraine pouvaient se sentir en sécurité à environ 80 kilomètres derrière la ligne de front, mais cela semble désormais terminé. Ce n'est que lundi que le gouvernement américain a confirmé que sa dernière livraison d'armes à Kiev contenait également des missiles de type AGM-88 HARM.

L’article