DE | FR

Ceux qui refusent de porter le masque doivent creuser les tombes

Ça ne rigole plus sur l’île de Java, à l’est de laquelle les rebelles contre les mesures Covid sont punis sévèrement. De quoi leur passer l’envie de recommencer.
01.06.2021, 15:5901.06.2021, 16:42

Les autorités indonésiennes ont trouvé un moyen efficace pour lutter contre les récalcitrants aux mesures de précaution. A Gresik Regency, dans la province de Java, huit personnes qui avaient refusé de porter le masque ont été forcées à creuser des tombes dans le cimetière public du village de Ngabetan.

«Il n'y a que trois fossoyeurs disponibles pour le moment, alors j'ai pensé que je pourrais aussi bien faire travailler ces gens avec eux. Espérons que cela puisse avoir un effet dissuasif»
Le chef des autorités locales tribunenews

Cette punition, pour le moins insolite, survient alors même que les cas ne cessent d’augmenter dans la région, comme dans tout le pays, avec 3636 cas enregistrés hier. (ade)

Manif à Genève contre la loi Covid

1 / 7
Manif à Genève contre la Loi Covid
source: watson
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

What’s in/what’s out, les trends de ta semaine

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Explosions en Crimée: ces images satellites montrent l'étendue des dégâts
De puissantes explosions ont retenti, mardi, dans une base aérienne russe en Crimée. Alors que les causes restent inconnues, des images satellites mettent en lumière des dégâts considérables et révèlent plusieurs indices.

Cigarettes mal éteintes? Attaque ukrainienne? Sabotage? On ne sait pas encore ce qui a provoqué les puissantes explosions qui ont secoué, mardi, la base aérienne russe de Saki, en Crimée. Alors que le Kremlin assure qu'il s'agit d'un accident, Kiev reste flou quant à son éventuelle responsabilité.

L’article