DE | FR

L'OMS s'inquiète de la hausse des cas de Covid

Elle s'est dite mardi à Genève préoccupée par l'augmentation des cas dans plus de 50 pays. Les pays doivent se préparer «au pire» en cas d'apparition de variant plus dangereux, estime-t-elle.
10.05.2022, 18:1110.05.2022, 18:15

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime qu'une politique de zéro covid, comme ce qu'il se passe actuellement en Chine, n'est pas «durable». Mardi, elle a communiqué son inquiétude quant à la hausse des cas de Covid dans plus de 50 pays.

«Un changement serait important» dans l'attitude chinoise, a affirmé à la presse le directeur général Tedros Adhanom Ghebreyesus. Il l'a relayé auprès de ses interlocuteurs respectifs. De son côté, le chef des programmes d'urgence à l'OMS, Michael Ryan, appelle aussi à faire preuve de flexibilité.

Les droits des individus doivent être aussi pris en considération, selon lui. Plus largement, l'organisation est inquiète de l'augmentation des cas dans des dizaines de pays. Des sous-variants d'Omicron en seraient la cause.

Préparer les pays «au pire»

Le sommet mondial sur la pandémie prévu jeudi, par le président américain Joe Biden, doit permettre d'alerter sur le travail à mener et de préparer les pays «au pire» en cas de variants plus dangereux, a estimé le directeur général Tedros Adhanom.

Il s'est à nouveau dit favorable à une levée provisoire des brevets sur les technologies contre le coronavirus à l'Organisation mondiale du commerce (Omc). Une approche à laquelle la Suisse reste opposée.

Sur les antiviraux dits oraux, des dizaines de millions de doses de ce médicament ont été prévues, mais elles ont été réservées par les pays riches, a affirmé la cheffe scientifique de l'OMS Soumya Swaminathan. Elle demande notamment à lever les limites de livraisons par régions. (ats/sia)

Alors que les Chinois sont confinés, des chiens robots patrouillent dans les rues

L'impact psychologique du Covid et des mesures

Après le choc du 1er confinement, «le stress n’est pas redescendu»

Link zum Artikel

Covid: «les cas de troubles dépressifs majeurs ont bondi de 28%»

Link zum Artikel

Un Suisse sur quatre n'a pas la forme depuis la pandémie

Link zum Artikel

On jure davantage depuis le Covid – la faute à ce connard de virus

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Une fuite de données montre que la Chine traite les Ouïghours avec cruauté
Le gouvernement chinois parle de «centres de formation» pour les Ouïghours, pourtant de nouvelles images montrent l'horreur des camps d'internement.

Peu avant la visite de la commissaire aux droits de l'homme de l'ONU, Michelle Bachelet, au Xinjiang, un consortium international de journalistes a publié de nouvelles preuves de l'internement massif des Ouïghours en Chine. Des photos, des discours et des instructions des autorités prouvent que les camps ne sont pas, comme le prétend le gouvernement chinois, des «centres de formation professionnelle», ont déclaré mardi plusieurs médias internationaux.

L’article