DE | FR
La chaîne de confiserie californienne See's candies pourrait être jugée par un tribunal à cause de la plainte d'une employée infectée par le Covid-19 sur son lieu de travail, engendrant le décès de son époux.
La chaîne de confiserie californienne See's candies pourrait être jugée par un tribunal à cause de la plainte d'une employée infectée par le Covid-19 sur son lieu de travail, engendrant le décès de son époux.Image: twitter

Infectée par le Covid, elle accuse son employeur d'homicide et est entendue

Plusieurs employés américains ont décidé d'intenter un procès à leur patron pour une infection au Covid-19 sur leur lieu de travail. L'une d'entre elle passe une étape importante.
29.12.2021, 04:4229.12.2021, 07:20

Matilde Ek travaillait sur une chaîne de conditionnement chez See's Candies, une confiserie californienne qui existe depuis les années 1970. L'Américaine a attrapé le coronavirus et l'a transmis à son mari, qui en est décédé. L'employée et ses trois filles ont décidé de poursuivre l'entreprise pour homicide par négligence.

Les mesures sanitaires non-respectées

Dans sa plainte, la veuve affirme que les employés de la confiserie n'ont pas été correctement protégés et que certains de ses collègues, visiblement malades, ont été priés de continuer à venir travailler. Selon le San Francisco Chronicle, bien que le syndicat ait rapporté leurs inquiétudes auprès des superviseurs de l'entreprise, aucune mesure sanitaire n'a été prise par la direction pour y remédier.

Du côté de l'accusé, la société See's Candies a immédiatement demandé à ce que le procès soit rejeté, en prétendant qu'ils n'étaient responsables que des accidents qui se passent sur le lieu de travail. Mais la semaine dernière, une cour d'appel de Californie a refusé ce recours, permettant à l'affaire d'avancer auprès du tribunal.

Le début d'une série de procès?

La plainte de Mathilde Ek est loin d'être la première du genre aux Etats-Unis. Il y a déjà eu, entre autres, des plaintes contre une entreprise de production alimentaire dans l'Iowa, un fournisseur de soins de santé mentale dans le Connecticut, et une chaîne d'épiceries de luxe en Floride.

D'ailleurs, l'organisation nationale de compensation des assurances (National Council on Compensation Insurance - NCCI) a même créé une base de données complète des poursuites similaires à travers le pays.

La plupart de ses demandes de procès sont toujours en cours, et certaines de ces entreprises poursuivies ont d'ailleurs utilisé la même ligne de défense que la confiserie californienne.

Quelle sera la prochaine étape? Le monde juridique américain n'est pas clair envers ce sujet ô combien sensible et il n'existe pas de jurisprudence. Mais avec plus de 800 000 Américains décédés à cause du Covid-19, depuis le début de la pandémie, d'autres procès pour cause d'infections liées au lieu de travail suivront certainement.

Rien à voir, mais une fouine sème la pagaille dans un supermarché

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Hillary Clinton pourrait-elle être candidate en 2024 face à Trump?

Link zum Artikel

Le président de Credit Suisse pensait être au-dessus des règles Covid-19

Link zum Artikel

Il ne manquait plus qu'un restaurant NFT à New York, le voici

Link zum Artikel

Les îles Tonga sont coupées du monde réel et virtuel à cause d'un volcan

Link zum Artikel
La famille de Martin Luther King veut réformer le système électoral
Alors que les Américains rendent hommage au célèbre militant afro-américain, ce projet de loi fait l'objet d'une bataille politique acharnée aux Etats-Unis.

Des membres de la famille de Martin Luther King Jr ont pris part lundi aux manifestations à Washington pour demander au Congrès d'adopter une réforme du droit de vote. Ce alors que les Etats-Unis commémoraient l'assassinat du leader des droits civiques.

L’article