International
Cryptomonnaie

Sam Bankman-Fried, ex-patron de FTX, arrêté aux Bahamas

L'ex-patron de FTX, Sam Bankman-Fried, arrêté aux Bahamas

In this screengrab from an interview with ABC News is Sam Bankman-Fried, former CEO of the failed cryptocurrency exchange FTX. The interview, which appeared on the program Good Morning America, took p ...
Sam Bankman-Fried enchaînait les apparitions médiatiques depuis un mois, malgré le risque de procès pour fraudeImage: sda
Le dirigeant déchu était censé s'exprimer mardi devant une commission parlementaire de la chambre des représentants des Etats-Unis, tout comme John Ray, le nouveau patron de l'entreprise.
13.12.2022, 04:2913.12.2022, 08:51
Plus de «International»

Sam Bankman-Fried, la star déchue des cryptomonnaies et ancien patron de la plateforme FTX, a été arrêté aux Bahamas lundi à la demande des autorités américaines.

«Les Etats-Unis ont engagé des poursuites contre le trentenaire et vont probablement demander son extradition»
Le procureur général des Bahamas

Le jeune homme enchaînait les apparitions médiatiques depuis un mois, malgré le risque de procès pour fraude après la spectaculaire implosion de la société, valorisée 32 milliards de dollars en début d'année.

«Les ex-dirigeants de la plateforme en faillite ont fait preuve d'une défaillance complète à tous les niveaux de contrôle, dépensant sans vraiment compter l'argent de leurs clients. A première vue, l'effondrement du groupe FTX semble résulter de la concentration absolue du contrôle entre les mains d'un très petit groupe d'individus grossièrement inexpérimentés et pas très calés, qui n'ont mis en oeuvre aucun des systèmes ou des contrôles requis pour une société à laquelle sont confiés l'argent ou les actifs d'autres personnes»
John Ray, le nouveau patron de FTX

Considérée comme l'une des principales plateformes d'échange de cryptomonnaies au monde, FTX n'a soudainement plus été en mesure au début novembre de reverser à ses clients l'argent qu'ils y avaient déposé.

Le groupe a annoncé son dépôt de bilan le 11 novembre. (ats/jch)

Emeutes au Pérou après la destitution de l'ancien président
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Pékin donne des cours d'autoritarisme dans les pays en développement
La Chine promeut son système autoritaire à travers des séminaires et des formations pour des fonctionnaires d'Afrique et d'Amérique latine, selon un think tank américain.

La Chine promeut les vertus de son système politique autoritaire par le biais de séminaires et de cours de formation destinés à des fonctionnaires de pays africains et d'Amérique latine, selon un influent groupe de réflexion américain.

L’article