dégagé
DE | FR
International
Cuba

128 Cubains condamnés entre 6 et 30 ans de prison pour avoir manifesté

Des Cubains condamnés à 30 ans de prison pour avoir manifesté

epa09398519 Cubans participate in a march in support of the Cuban revolution through the Malecon area in Havana, Cuba, 05 August 2021. Cubans took to the streets in Cuba on 11 July to protest the gove ...
Sur les 129 accusés, 128 ont été reconnus coupables de sédition et de vol.Image: EPA EFE
129 personnes ont été jugées pour avoir provoqué des troubles graves et des actes de vandalisme pour protester contre le régime cubain. 128 d'entre eux ont été reconnus coupables.
17.03.2022, 04:4017.03.2022, 07:40
Plus de «International»

Un groupe de 128 Cubains, ayant participé aux manifestations des 11 et 12 juillet 202, considérées comme les plus violentes ces jours-là, dans deux quartiers de La Havane, a été condamné à des peines allant de 6 à 30 ans d'incarcération, a annoncé mercredi la Cour suprême de l'île.

Sur les 129 accusés, 128 ont été reconnus coupables de sédition et de vol, et deux d'entre eux ont été condamnés à trente ans de prison, a précisé la TSP, sans préciser l'âge des condamnés.

Selon le communiqué, les manifestants ont renversé des véhicules, notamment des voitures de patrouille, des forces de l'ordre et ont lancé des pierres, des bouteilles et des cocktails Molotov sur les installations de la police et les agents du ministère de l'Intérieur, causant «des blessures (...) et des dégâts matériels importants».

Le 25 janvier, le gouvernement a indiqué que 790 personnes, dont 55 âgées de moins de 18 ans, avaient été inculpées pour les manifestations de juillet. A cette date, 172 autres personnes avaient été condamnées.

«Faire peur aux Cubains»

L'ONG de défense des droits de l'homme Cubalex, basée à Miami, a considéré que les peines prononcées lors des précédents procès des manifestants du 11 juillet étaient excessives et violaient, dans certains cas, les garanties d'une procédure régulière.

Laritza Diversent, directrice de cette ONG, a déclaré à l'AFP que les peines prononcées mercredi créaient un précédent qui aura des conséquences sur la société cubaine.

«Alors que le régime de Cuba juge des dizaines d'autres manifestants du 11 et 12 juillet 2021, sur la base d'accusations injustes cette semaine, nous savons que ces peines sévères sont utilisées pour faire peur aux Cubains»
L'ambassade des Etats-Unis à La Havane twitter

Aux cris de «Liberté!» et de «Nous avons faim!», des milliers de Cubains ont manifesté le 11 juillet 2021, dans une cinquantaine de villes du pays. Cuba traverse sa pire crise économique en près de trente ans, sous l'effet de la pandémie et des sanctions américaines, poussant, chaque jour, de plus en plus d'habitants à s'exiler. (ats/jch)

Des motards contre le harcèlement
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Des internautes «corrigent les femmes indignes» grâce à une IA
Avec l'intelligence artificielle, des ultra-conservateurs se donnent pour mission de rhabiller les femmes «qui en montrent trop». Des stars, comme des anonymes, en ont fait les frais. Les hommes, bien que la tendance les touche moins, sont aussi parfois visés par DignifAI. Explications.

«On n'arrête pas le progrès», selon le dicton. Précisons: le progrès technologique. Pour ce qui est du progrès sociétal, avec cette IA générative, on repassera. #DignifAI s'occupe de rhabiller les femmes qui en montrent trop selon certains mâles alphas aux tendances «ouin-ouin, les meufs, respectez-vous».

L’article