International
Cyril Hanouna

Cyril Hanouna, le sang d'enfants et la chroniqueuse sataniste

Cyril Hanouna, le sang d'enfants et la chroniqueuse sataniste
’ancien «dealer du Tout-Paris», Gérard Fauré, a suggéré que Céline Dion et Emmanuel Macron (entre autres) s'injectaient de l'adrénochrome.

Cyril Hanouna, le sang d'enfants et la «chroniqueuse sataniste»

C'est l'histoire d'une énième dérive née sur le plateau de TPMP. L’ancien «dealer du Tout-Paris», Gérard Fauré, a suggéré que Céline Dion et Emmanuel Macron (entre autres) s'injectaient de l'adrénochrome. Une drogue fantasmée et issue du sang de jeunes enfants, selon un mythe moyenâgeux, aux relents antisémites. Spoiler: ça finit mal, mais pas comme vous l'imaginez.
15.03.2023, 18:47
Suivez-moi
Plus de «International»

Gérard Fauré est un vieux briscard des théories fumeuses. De ceux qui adorent prononcer des phrases comme «nous sachons» et «on nous cache des choses». Principalement connu pour avoir déballé dans un bouquin les supposés réflexes psychotropes de l'élite du show-biz, «l'ex-dealer du Tout-Paris» répand désormais ses complots à coucher dehors sur les chaînes YouTube des illuminés les plus endurants.

Allez savoir, il y a quelques jours, l'énergumène s'est retrouvé sur le plateau de Touche pas à mon poste. Pour simplifier, le blabla se résumait à affirmer que les stars sont (plus ou moins) toutes des toxicos. Et il s'y connait Gérard. Histoire de coller à l'actualité la moins déontologique du moment, Pierre Palmade y tenait, évidemment, un rôle-clé.

Image

Mais après s'être excusé en direct d'avoir longtemps considéré Cyril Hanouna comme un cocaïnomane, le dealer de complots a débouché sa théorie préférée: le prétendu «sang d'enfants de trois ans» que l'élite parisienne (Palmade compris) s'injecterait sans vergogne depuis la nuit des temps. «Y a ptête une histoire d'adrénochrome là derrière», lâche-t-il en bombant son torse découvert par une chemise noire, déboutonnée à la mafieuse.

Le cheptel de chroniqueurs hurle à la mort, le public est sidéré. On retient son souffle en même temps qu'on tient un truc, un scoop, un scandale ou les trois à la fois. Gérard comprend qu'il a l'attention de toute la bande, alors il enfonce le clou: «Mais c'est la vérité bon sang, réveillez-vous». Profitant du brouhaha de PMU, une chroniqueuse enfile son imper d'enquêtrice. Elle s'appelle Myriam Palombo et c'est une lointaine rédactrice en chef du magazine Public. Telle une Elise Lucet de la chose people, elle ose une explication.

«Plein de stars utiliseraient le sacrifice d'enfants pour atteindre la jeunesse éternelle. J’ai fait un article sur l’adrénochrome dans le magazine Choc et c’est quelque chose qui n’est pas totalement dément»
Myriam Palombo
Image

L'assemblée pousse de petits cris suspicieux, le terrain devient savonneux et Gérard Fauré en a gros sur la patate: «Ce que vous pouvez être naïfs! Mais pourquoi vous mettez toujours tout en doute!» Pour prouver sa petite brochette de révélations, le dealer à la retraite utilise une technique pourtant infaillible: le doigt mouillé et les rumeurs. En ce qui concerne Hanouna et la coke, notre livreurs de dope en était «persuadé puisqu'on lui avait dit que». Et puis, «Cyril est toujours si énergique sur le plateau, ça me semblait évident!»

Revenons à l'adrénochrome, voulez-vous. Sans doute pour rassurer tout le monde, Gérard sort de son chapeau une femme qui aurait planifié la vente de sa gamine de trois ans «à un laboratoire d'adrénochrome» (oui, il y aurait des laboratoires). Grâce au courage de Mister Dope, cette dame a été internée juste avant que la gamine ne soit sacrifiée. Hanouna, en tout bon justicier de la vérité, gesticule d'une main pour préciser que «oui, il y a des gens, sur les réseaux sociaux, qui disent que ça existe». Soudain, sentant que la décence s'est définitivement tirée du plateau, l'homme fait péter sa ceinture d'amour-propre et lâche des noms.

«Céline Dion, elle en prend. T'as vu la tronche qu'elle a?»
Gérard Fauré

Le brouhaha de PMU reprend de plus belle, Hanouna semble hésiter entre rendre l'antenne et continuer à pouffer. Durant toute cette séquence, personne pour contredire ou fermer le robinet. Ce n'est qu'à l'évocation du président de la République que le taulier de TPMP s'empresse de suturer le débat. Il faut dire que l'Arcom veille. Déjà que C8 s'est ramassé une prune de 3,5 millions d'euros pour l'affaire Louis Boyard, il s'agissait de pousser doucement Gégé dans les orties et de changer rapidement de sujet.

Trop tard. Le mal est fait. Preuve en est, le classement des meilleures ventes sur Amazon, dans la foulée de l'émission. Le vieux bouquin de Fauré se retrouve violemment exhumé, les théories sur le Covid et les vaccins ont profité de la lumière, le sang d'enfants est tendance sur Twitter et la chasse aux pédo-satanistes peut sereinement (re)démarrer.

Image

Au lendemain de l'émission, plusieurs spécialistes du fact-checking ont bien sûr dû se résoudre à démonter l'affaire de l'adrénochrome avec leur premier café. Prenant ses origines au Moyen-Age, la théorie du sacrifice d'enfants kidnappés pour leur adrénochrome est un mythe, qui a gagné une dimension antisémite lorsque le mouvement QAnon s'en est emparé.

Une légende qui a la vie dure puisque la pop culture en use aussi pour faire frissonner les cinéphiles. Le film Las Vegas Parano met l'adrénochrome en scène comme un stupéfiant psychédélique, retrouvé «chez un sataniste qui torture des enfants». Comme souvent dans les théories du complot, tout n'est pas complètement faux. Mais si l’adrénochrome existe bel et bien, ce n’est pas une drogue, mais une molécule obtenue par oxydation de l’adrénaline. Une information suffisante pour qu'en 2023, un ex-dealer extatique sème le doute en prime time sur une importante chaîne française.

L'adénochrome, cette drogue qui n'existe pas, mise en scène dans le film Las Vegas Parano.
L'adénochrome, cette drogue qui n'existe pas, mise en scène dans le film Las Vegas Parano.

Mais ce qui aurait pu rester un énième et scandaleux gang-bang de sous-entendus devant deux millions de téléspectateurs, a connu un rebondissement étonnant sur Twitter. Vincent «Flibustier», créateur du site parodique Nordpresse, sorte de Gorafi belge, a voulu dégainer les «mêmes armes que la complosphère» pour répandre une théorie humoristique, dans un «but éducatif».

Image

Dans une vidéo et un article sur son site parodique, il développe donc la théorie selon laquelle Florent Philippot, Francis Lalanne, Didier Raoult et... Myriam Palombo tremperaient dans un trafic d'adrénochrome.

Et ce n'est pas tout:

«Le laboratoire impliqué dans cette affaire serait détenu par le célèbre homme d’affaires Vincent Bolloré»
Dans cet article, histoire de marquer la parodie, Vincent précise entre autres que Cyril Hanouna est âgé de plus de 100 ans.

La méthode Hanouna

Mais c'est surtout un hashtag à rallonge qui va perturber la boussole des personnes les plus influençables:

#myriampalombapedosataniste.

Une propagation qui sera éclair et massive. Durant plusieurs jours, un festival d'accusations, de dénonciations, de révélations et de menaces de mort, chez les pros et les antis, dans un joyeux bordel qui n'a rien pour plaire à Myriam Palombo et encore moins à Cyril Hanouna. Si bien qu'après avoir annoncé avoir hissé l'affaire sur le bureau de son avocat, la chroniqueuse est invitée à venir se plaindre de cyber-harcèlement, tel un boomerang médiatique, sur... le plateau de TPMP.

C'est là que le système Hanouna se déploie avec une force de frappe impressionnante. Pensant avoir été conviée pour s'épancher sur ses malheurs, Myriam Palomba se retrouve peu à peu confrontée à ses propres théories et la merci de ses (anciens) copains chroniqueurs. Le patron de TPMP lui-même ira jusqu'à dégonfler l'affaire, en parlant de «vidéo parodique» et «d'expérience humoristique». Circulez, il n'y a plus rien à s'injecter.

En quelques minutes, le téléspectateur comprend qu'il ne faudrait en aucun cas que la chaîne se retrouve liée, d'une manière ou d'une autre, aux sous-entendus évoqués dans l'émission précédente. Au point de faire sauter une chroniqueuse en direct? Disons simplement que la principale intéressée, manifestement fragile et dans une séquence proprement intenable, a violemment quitté le plateau, en colère, en larmes, seule.

Laisser se propager des théories fumeuses durant plusieurs longues minutes pour, ensuite, s'en désolidariser dans une autre émission, c'est une technique récurrente de l'univers Hanouna. Qui permet non seulement à TPMP d'engranger deux salves d'audience record, mais de slalomer entre les risques de punition de l'Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique. Qui ne quitte pas l'animateur des yeux.

Avec une petite différence, cette fois: en prenant ses distances avec le mythe du sang d'enfants kidnappés, Cyril Hanouna s'est attiré, sur Twitter, les foudres des milieux complotistes. Une première.

Des ours rigolos? Les voici:
1 / 23
Des ours rigolos? Les voici:
source: boredpanda
partager sur Facebookpartager sur X
Ceci pourrait également vous intéresser:
3 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
3
Mark Zuckerberg agace Majorque avec un «bateau fantôme»
Bruyant, encombrant et pourtant loin d'attirer l'attention: le Wingman du fondateur de Facebook agace les habitants de Majorque. Qu'est-ce que le bateau de 60 mètres du milliardaire a de si étrange?

Alors que le super Launchpad à 300 millions de dollars de Zuckerberg attire les photographes sur l'île de Majorque, un deuxième bateau du patron de Facebook, plutôt discret, agace les riverains.

L’article