International
Décès

Joe Biden: le FBI abat un partisan de Trump qui le menaçait

Law enforcement investigate the scene of a shooting involving the FBI Wednesday, Aug. 9, 2023 in Provo, Utah. A man accused of making threats against President Joe Biden was shot and killed by FBI age ...
Des membres du FBI sur place, après l'intervention.Keystone

Un partisan de Trump tué par le FBI après des menaces de mort contre Biden

Le septuagénaire avait à plusieurs reprises menacé le 46e président des Etats-Unis, et la vice-présidente Kamala Harris, dans des publications sur les réseaux sociaux.
10.08.2023, 05:1210.08.2023, 09:52
Plus de «International»

Le FBI a mortellement abattu mercredi matin, dans l'Etat américain de l'Utah, un homme qui avait menacé de mort en ligne le président Joe Biden et qui était surveillé depuis des mois, a indiqué mercredi la police fédérale américaine. Le locataire de la Maison Blanche devait se rendre dans la journée dans cet Etat de l'ouest du pays.

Les faits ont eu lieu lors d'une perquisition à son domicile de Provo, à environ 65 km au sud de Salt Lake City. On ignore s'il était armé.

Une enquête est en cours, a ajouté le FBI sans fournir de détails sur l'homme. Ce dernier a été identifié dans une plainte des procureurs fédéraux dans l'Utah.

A man holds a flag as law enforcement investigate a home in Provo, Utah, Wednesday, Aug. 9, 2023. An armed Utah man accused of making threats against President Joe Biden was shot and killed by FBI age ...
A Provo, dans l'Utah, un homme tient un drapeau «Fuck Biden» non loin de la maison du forcené abattu par la FBI.Keystone

Selon ce document, il s'agissait d'un septuagénaire qui se présentait comme un fervent partisan de l'ex-président Donald Trump, et a à plusieurs reprises menacé Joe Biden dans des publications sur les réseaux sociaux.

«Je dépoussière le fusil»

La vice-présidente Kamala Harris, le ministre de la Justice Merrick Garland et le procureur Alvin Bragg, qui a supervisé l'enquête ayant abouti à une inculpation de Donald Trump à New York, ont aussi été menacés, tout comme les agents du FBI eux-mêmes.

«Le moment est venu pour un assassinat présidentiel ou deux. D'abord Joe puis Kamala!!! J'apprends que Biden vient en Utah. Je dépoussière le fusil M24. Bienvenue, bouffon-en-chef!»
L'une des publications du septuagénaire

L'homme avait aussi, d'après la même source, publié de nombreuses photos d'armes à feu. Le président Biden est actuellement en visite dans l'ouest des Etats-Unis et doit se rendre plus tard mercredi à Salt Lake City, avant de s'y exprimer jeudi sur les soins de santé pour les vétérans.

President Joe Biden directs Gov. Spencer Cox and his wife Abby to join him in the motorcade after departing Air Force One and landing at Roland R. Wright Air National Guard Base in Salt Lake City, Uta ...
Joe Biden s'est rendu en Utah mercredi, comme prévu.Keystone

L'enquête a débuté en avril et les services secrets ont été alertés en juin, ont indiqué des sources anonymes à ABC News. Les enquêteurs ont déterminé que les menaces de violence physique proférées par l'homme étaient crédibles. (ats/jch)

Une star, fan de Trump, défonce des canettes de bières
Video: twitter
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Ce que l'on sait de l'attaque iranienne contre Israël
L'Iran a lancé 200 drones sur le territoire israélien dans la nuit de samedi à dimanche. Une attaque que l'armée israélienne dit avoir «déjoué» en interceptant «99% des tirs».

«L'attaque iranienne a été déjouée (...). Nous avons intercepté 99% des tirs vers Israël», a déclaré le contre-amiral Daniel Hagari dans une allocution télévisée, après une attaque massive menée par l'Iran au cours de laquelle ce dernier a lancé plus de 200 drones et missiles vers Israël. L'offensive intervient en réponse à une frappe contre le consulat iranien à Damas.

L’article