larges éclaircies
DE | FR
International
Donald Trump

Assaut du Capitole: un ex-conseiller de Trump jugé coupable

Assaut du Capitole: un ex-conseiller de Trump jugé coupable

WASHINGTON, DC - APRIL 2 : Peter Navarro speaks with President Donald J. Trump and members of the coronavirus task force during a briefing in response to the COVID-19 coronavirus pandemic in the James ...
Peter Navarro s'exprime depuis la Maison Blanche en 2019, aux côtés de l'ex-président américain Donald Trump.The Washington Post / x
Un des hommes qui murmurait à l'oreille de Donald Trump encourt entre 30 jours et un an de prison, ainsi qu'une amende allant jusqu'à 100 000 dollars pour chacun des deux chefs d'accusation.
08.09.2023, 05:16
Plus de «International»

Un ancien conseiller économique de l'ex-président américain Donald Trump, Peter Navarro, a été reconnu coupable jeudi d'entrave aux pouvoirs d'enquête du congrès qui l'avait convoqué pour l'entendre sur l'assaut du Capitole en 2021. La date du prononcé de sa peine a été fixée au 12 janvier 2024.

Un autre proche du milliardaire républicain, Steve Bannon, héraut du populisme de droite, avait déjà été condamné pour les mêmes faits à quatre mois de prison en 2022, mais a fait appel.

Il a été reconnu coupable des chefs d'accusation de refus en 2022 de se rendre à une convocation de la commission de la chambre des représentants qui enquêtait sur les événements du 6 janvier 2021 et de lui fournir des documents.

Ce jour-là, des centaines de partisans de l'ex-président avaient pris l'assaut le Capitole, siège du Parlement américain, afin de tenter d'y empêcher la certification de la victoire à la présidentielle de son adversaire Joe Biden.

Jusqu'à un an de prison

Dès sa sortie du tribunal, Peter Navarro a annoncé son intention de faire appel:

«Un haut conseiller de la Maison-Blanche ne pouvait être contraint de témoigner devant le congrès, sous peine de violer la séparation des pouvoirs exécutif et législatif»

La commission d'enquête sur le 6 janvier 2021 a recommandé des poursuites pénales contre le candidat de droite, notamment pour appel à la rébellion et complot contre les institutions américaines.

L'ex-président républicain a été inculpé en août par un tribunal fédéral à Washington puis par la justice de l'Etat de Géorgie (sud-est) pour ses tentatives d'obtenir l'inversion des résultats de l'élection de 2020. (ats/jch)

Attaque du Capitole: voici les images inédites diffusées pendant l'audience
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Son of a bitch»: Biden s'emporte contre Poutine, le Kremlin réagit
Le président américain Joe Biden a qualifié son homologue russe Vladimir Poutine de «salopard cinglé» pendant une rencontre à San Francisco avec des donateurs du parti démocrate.

Par le passé, Joe Biden avait déjà traité le président russe de «boucher» et de «criminel de guerre».

L’article