dégagé
DE | FR
International
Donald Trump

Perquisition chez Trump: les raisons vont rester secrètes

Les raisons de la perquisition chez Trump vont rester top secrètes

FILE - Former President Donald Trump speaks at the Road to Majority conference Friday, June 17, 2022, in Nashville, Tenn. As more details emerge about the Georgia investigation into possible illegal a ...
La résidence de Donald Trump à Mar-a-Lago a été perquisitionnée par le FBI la semaine dernière.Image: sda
Vendredi dernier, à la demande des procureurs, un juge avait rendu public le mandat autorisant la perquisition et une liste des documents saisis.
16.08.2022, 04:4217.08.2022, 17:07
Plus de «International»

Le ministère américain de la Justice s'est opposé lundi à la publication d'un document judiciaire censé donner les raisons qui ont poussé les enquêteurs fédéraux à mener une perquisition inédite chez Donald Trump. Celle-ci a eu lieu la semaine dernière.

L'opération de la police fédérale dans sa résidence de Mar-a-Lago, en Floride - une première pour un ex-président - a provoqué une tempête politique, le milliardaire et ses partisans dénonçant une «chasse aux sorcières».

Plusieurs organisations, dont des médias, avaient demandé à un juge de publier un document judiciaire dans lequel les enquêteurs expliquent habituellement pourquoi la perquisition était nécessaire.

«Le ministère de la Justice a assuré lundi qu'une telle publication nuirait de manière irréparable à l'enquête pénale en cours»
Communiqué du ministère de la Justice

Documents «top secret»

Mais, à l'inverse des premiers, le document dont la publication était cette fois demandée contient «des informations très sensibles sur des témoins», des techniques utilisées par la police et des faits «extrêmement importants sur l'enquête», a estimé le ministère.

«Sa publication pourrait révéler la stratégie des enquêteurs et compromettre (la réussite) de prochaines étapes de l'investigation. La liste des objets saisis mentionne de nombreux documents classés top secret»
Le ministère de la Justice

Selon les documents révélés vendredi, la justice soupçonne le républicain d'avoir violé une loi américaine sur l'espionnage qui encadre très strictement la détention de documents confidentiels.

Donald Trump, pressenti pour se relancer dans la course à la Maison-Blanche pour 2024, a assuré que ces documents avaient été déclassifiés. Lundi, en indiquant avoir vu ses passeports saisis lors de la perquisition, le républicain s'est dit victime d'une «attaque contre un opposant politique comme on n'en a jamais vu dans notre pays». (ats/jch)

Trump se déclare le 47e président en jouant au golf
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les craintes d'une famine se font plus pressantes à Gaza
Suite à l'attentat perpétré par le Hamas contre Israël le 7 octobre, l'Etat hébreu a riposté et mène une attaque brutale contre Gaza où se cachent les terroristes. Voici les dernières infos.
L’article