DE | FR
Donald Trump en meeting
Donald Trump en meeting

Trump condamné à payer 10 000 dollars par jour

Donald Trump a été condamné lundi par un juge de New York à payer 10'000 dollars par jour tant qu'il refuse de fournir des documents comptables et fiscaux dans le cadre d'une enquête au civil sur son groupe.
25.04.2022, 22:4826.04.2022, 07:12

«C'est une victoire majeure, un tribunal a statué en notre faveur pour condamner Donald Trump pour entrave», a écrit sur Twitter la procureure générale de l'Etat de New York, l'élue démocrate Letitia James.

Le 17 février, Letitia James avait obtenu qu'un juge new-yorkais ordonne au milliardaire républicain ainsi qu'à ses enfants Donald Jr. et Ivanka de témoigner sous serment dans le cadre de cette enquête. Une décision contre laquelle les Trump ont fait appel.

Mais le tribunal avait aussi réclamé, avant le 31 mars, toute une série de documents comptables et fiscaux sur la Trump Organization. Face à l'absence de réponse, Letitia James avait encore riposté devant la Cour suprême de l'Etat de New York, en demandant qu'il soit jugé responsable «d'entrave pour son refus de se conformer à une ordonnance d'un tribunal».

Immobilier

La procureure générale de New York soupçonne la Trump Organization d'avoir, «de manière frauduleuse», surestimé la valeur des propriétés immobilières lorsqu'elle demandait des prêts bancaires et de l'avoir sous-estimée auprès du fisc pour payer moins d'impôts.

En parallèle de cette enquête civile, une enquête pénale distincte est ouverte à Manhattan sur de possibles fraudes financières au sein du groupe Trump. (ats/cru)

45office.com le site web de Donald Trump, en images

1 / 7
45office.com le site web de Donald Trump, en images
source: 45office.com / 45office.com
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Trump se déclare le 47e président en jouant au golf

Plus d'articles sur les déboires fiscaux de Donald Trump

Pourquoi Trump est accusé de fraude fiscale (parmi tant d'autres choses)

Link zum Artikel

Fraude fiscale: Trump et ses enfants cités à comparaître

Link zum Artikel

Les comptables de Trump le lâchent en pleine enquête pour fraude fiscale

Link zum Artikel

De lourds soupçons pèsent sur la famille Trump et elle va devoir s'expliquer

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Vexés et frustrés, les Russes convoquent «The Terminator»
Pour Poutine, plus question de bander mou sur le territoire ukrainien. Le taux de testostérone militaire grimpe donc d'un cran avec l'arrivée du BMPT «Terminator». Agile et lourdement blindé, ce «char qui protège les chars» abrite les rêves de victoire d'une armée russe qui, avant les petites avancées dans le Donbass, étaient plutôt abonnée aux pannes à répétition. Portrait.

«Terminator» est né en 1998 et porte tous les espoirs d'une nation. Comme Kylian Mbappé. Ici s'arrêtent les comparaisons, même si Vladimir Poutine abandonnerait volontiers quelques maîtresses et deux ou trois généraux s'il avait l'assurance que son engin de 47 tonnes pouvait se montrer aussi efficace sur la ligne d'attaque que le chouchou d'Emmanuel Macron. Présenté comme la botte secrète du Kremlin, ce gros char au blindage réactif est d'abord une bestiole qui permettrait à l'armée russe de ne pas trébucher définitivement sur la résistance ukrainienne.

L’article