International
Donald Trump

Les 5 ratés du lancement du «Truth Social» de Trump

Image
Image: Shutterstock

Les 5 ratés du lancement du «Truth Social» de Trump

Faux départ pour «Truth Social». Le réseau social de Donald Trump, qui devrait être disponible tout soudain, cumule pour l'instant les ratés. Retour sur les 5 fails de son lancement.
21.02.2022, 13:0222.02.2022, 08:19
Suivez-moi
Plus de «International»

La nouvelle entreprise de médias sociaux de Donald Trump, «Truth Social», a été dévoilée sur l'App Store, marquant le retour de l'ancien président sur les médias sociaux après avoir été banni de plusieurs plateformes l'année dernière.

Téléchargeable depuis dimanche soir aux Etats-Unis, l'application a pu être automatiquement acquise par les utilisateurs d'Apple qui l'avaient précommandée. Pour les autres, son accès a été plus compliqué. Retour sur les cinq fails du lancement de «Truth Social».

Un crash technique

Seulement quelques heures après le lancement officiel, le réseau social lancé par l'ex-président Trump a saturé sous le nombre élevé d'utilisateurs qui ont tenté de se créer un compte. Un succès qui a engendré plusieurs problèmes techniques et empêché de nombreux utilisateurs d'accéder au site.👇

«Quelque chose s'est mal passé. Veuillez réessayer», indiquait le site au moment de créer un compte.

De longues listes d'attente

Les internautes sont ensuite redirigés vers une longue liste d'attente qui en a très vite déçu plus d'un et enflammé Twitter par la même occasion. «En raison d'une demande massive, nous vous avons placé sur notre liste d'attente», indiquait le site qui attribuait ainsi un numéro de liste d'attente.

Une liste d'attente qui semble incohérente. Selon certains internautes, le numéro n'était pas le même que celui reçu dans un e-mail de confirmation. D'autres n'ont même pas reçu de confirmation ou de raisons justifiant l'impossibilité de créer un compte.👇

Disponible uniquement sur iPhone

De nombreux utilisateurs Android ont déploré n'avoir pu accéder à l'application en même temps que tout le monde.

Dans la confusion, certains ont même téléchargé la mauvaise application.

Des conditions d'utilisation inaccessibles

Lors de la création d'un compte, l'utilisateur doit accepter les conditions d'utilisation. Or, d'après certains utilisateurs, ces conditions d'utilisation sont inaccessibles.

Du coup, tout le monde en parle...sur Twitter!

C'est l'ironie du sort: alors que les utilisateurs de «Truth Social» annoncent les uns après les autres qu'ils vont quitter Twitter au profit de la nouvelle application de Donald Trump, c'est sur... Twitter qu'ils se sont très vite retrouvés pour échanger sur les problèmes techniques du nouveau joujou de Trump.

Epilogue

Pour l'heure, «Truth Social» n'est pas disponible en Europe. Un message d'erreur est généré lorsque l'on tente de consulter le site internet.👇

Image

Lundi, l'application n'est, elle non plus, toujours pas disponible sur l'Apple store suisse.

L'ancien membre du Congrès Devin Nunes, PDG de Trump Media & Technology Group, a déclaré dimanche à Fox News que l'application achèverait son déploiement d'ici la fin du mois de mars.

«Cette semaine, nous allons commencer à nous déployer sur l'App Store d'Apple», a déclaré Nunes. «Notre objectif est, et je pense que nous allons l'atteindre, que d'ici à la fin du mois de mars, nous soyons pleinement opérationnels, au moins aux Etats-Unis.»

A la suite de la prise d'assaut du Capitole le 6 janvier dernier, Trump a été exclu des principales plateformes de médias sociaux. C'est en octobre qu'il a annoncé la création de «Truth Social», affirmant vouloir «s'opposer à la tyrannie de la Big Tech».

Cette grand-mère de 64 ans est en super forme!
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
3 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
3
Euro ou Wimbledon? Kate a fait son choix
L'accession de l'équipe d'Angleterre, ce mercredi, à la finale de l'Euro a mis la famille royale face à un dilemme épineux. Kate, elle, a choisi d’honorer son engagement envers Wimbledon. Le point sur ce qui se discutait jusqu’à vendredi soir.

C'est un week-end chaud bouillant qui s'annonce pour les supporters britanniques. Après le clap de fin du tournoi féminin de Wimbledon ce samedi, la journée de dimanche sera marquée par la finale masculine, avant de s'achever par le dernier match de l'Euro 2024, qui opposera l'Angleterre à l'Espagne, dès 21h.

L’article