International
Donald Trump

Donald Trump donne un indice sur sa candidature pour 2024

Trump donne un immense indice sur sa candidature pour 2024

This combination of photos shows former President Donald Trump, left, and President Joe Biden, right. This year’s midterm elections are playing out as a strange continuation of the last presidential ...
Donald Trump (à gauche) et Joe Biden (à droite) sillonnent l'Amérique, à cinq jours des élections de mi-mandat.Image: sda
Les «midterms», qui auront lieu dans quelques jours aux Etats-Unis, ressemblent de plus en plus à un affrontement par procuration entre Donald Trump et Joe Biden. L'ex-président républicain a d'ailleurs confirmé vouloir retenter sa chance en 2024.
04.11.2022, 04:3004.11.2022, 09:19
Plus de «International»

Le président américain Joe Biden et son prédécesseur à la Maison-Blanche Donald Trump sont passés à la vitesse supérieure jeudi, arpentant les Etats-Unis à 5 jours des élections de mi-mandat. Une victoire des républicains paralysait la capacité d'action du démocrate.

Dans une université publique du Nouveau-Mexique, Joe Biden a vanté sa décision d'effacer partiellement les dettes contractées par des millions d'Américains pour payer leurs études ainsi que d'autres politiques ayant «apporté d'énormes progrès au pays».

Le dirigeant démocrate s'envolera ensuite pour la Californie, plutôt acquise à son parti, puis il se rendra en Pennsylvanie (nord-est), Etat disputé, et à Chicago, autre bastion démocrate.

Avant le scrutin du 8 novembre, Joe Biden a choisi un double message: il se pose en défenseur des classes populaires et en garant de la démocratie face aux candidats républicains prêts à refuser les résultats du vote, à l'image de Donald Trump qui n'a jamais reconnu sa défaite à la présidentielle de 2020.

«Je vais me représenter»

Mais l'ancien président, qui dispose toujours d'une forte emprise sur le parti républicain, est, lui aussi, passé à l'offensive. Lors d'une réunion électorale dans l'Iowa, Etat rural du «Midwest», Donald Trump a laissé peu de doute sur son appétit politique:

«Je vais très très probablement me représenter»
Donald Trump

Il a continué ainsi:

«Soyez prêts! C'est tout ce que je peux vous dire. Nous allons reprendre l'Amérique et surtout, en 2024, nous allons reprendre notre magnifique Maison-Blanche. En attendant, 2022 est l'année où nous allons reprendre le congrès. Nous allons reprendre le Sénat.»
Donald Trump

L'ex-président prévoit ensuite de se rendre en Floride, en Pennsylvanie puis dans l'Ohio lundi.

Les «midterms» ressemblent de plus en plus à un affrontement par procuration entre les deux hommes, entre deuxième manche du match de 2020 et potentiel tour de chauffe avant la présidentielle de 2024.

Joe Biden dit jusqu'ici avoir l'intention de se représenter, mais la perspective n'enchante pas forcément tous les démocrates, en raison de son âge - bientôt 80 ans - et de son impopularité. Une très lourde défaite aux élections de mi-mandat ferait vaciller encore plus ce scénario.

(ats/jch)

Une chèvre pousse une poussette avec ses pa-pattes et c'est trop chou!
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Un Oscar d'honneur pour les producteurs de James Bond
Les producteurs des films de James Bond recevront un Oscar d'honneur en novembre prochain, en récompense pour leur carrière dédiée aux aventures de l'espion 007... dont la prochaine incarnation se fait toujours attendre.

Les demi-frère et soeur Michael G. Wilson et Barbara Broccoli sont aux manettes de cette saga d'espionnage depuis GoldenEye, film sorti en 1995 après que le père de Barbara Broccoli, Albert, leur a passé la main. Ils ont supervisé plusieurs des plus grands films de la franchise, notamment Skyfall, qui a rapporté un milliard de dollars en 2012 et dans lequel Daniel Craig incarne un Bond suave.

L’article