International
Donald Trump

Assaut du Capitole: Trump ne peut plus cacher ce qu'il savait

Trump ne peut plus cacher ce qu'il savait de l'attaque du Capitole

Donald Trump souhaitait notamment emp
Donald Trump n'est pas content du tout.Image: sda
Il aura pourtant tout essayé, sans succès. L'ancien président américain est désormais obligé de dévoiler ce qu'il savait sur l'attaque qui se préparait à Washington en janvier. L'enquête s'annonce assez explosive.
10.11.2021, 06:1410.11.2021, 08:15
Plus de «International»

Un tribunal américain a autorisé, mardi, la transmission, à une commission d'enquête parlementaire, de documents liés à l'assaut contre le Capitole du 6 janvier par des partisans de Donald Trump, malgré les tentatives de l'ancien président pour les garder secret.

«La cour soutient que l'intérêt du public exige de répondre favorablement aux vœux conjoints des branches législative et exécutive d'étudier les événements qui ont mené au 6 janvier. Les présidents ne sont pas des rois et le plaignant n'est pas président.»
Le juge fédéral Tanya Chutkan

Les avocats de Donald Trump ont déjà fait part de leur souhait de faire appel de cette décision, a rapporté le Washington Post.

L'annonce de la juge Chutkan intervient alors que la commission parlementaire enquêtant sur l'assaut du Congrès a lancé mardi une nouvelle salve d'assignations à comparaître pour des proches de l'ex-président, notamment son ancienne porte-parole à la Maison-Blanche, Kayleigh McEnany. (ats/jch)

Le ministre de l'île de Tuvalu, Simon Kofe, les pieds dans l'eau à la COP26
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Ce look de Melania Trump est une déclaration de guerre
Au placard, les robes fleuries de riche retraitée de Floride! A l'occasion d'une rare apparition ce week-end pour la campagne présidentielle de son mari, l'ancienne première dame a dégainé le tailleur noir et l'artillerie lourde. Et comme toujours, avec Melania, ses vêtements ne manquaient pas de messages sous-jacents.

La reine Elizabeth et Melania Trump partagent un point commun. A défaut d'ouvrir la bouche, sauf pour quelques banalités et politesses d'usage, toutes deux sont passées maîtresses dans l'art de communiquer par leur apparence. Nous laissant, à nous autres, pauvres observateurs curieux, tout le loisir de fantasmer, supposer, interpréter. Imaginer les pensées, sentiments ou intentions à travers les vêtements de ces bibelots politiques, posés bien en évidence dans leurs décors dorés et pompeux. Des statues silencieuses. Fascinantes.

L’article