DE | FR

Hécatombe de dauphins et de poissons sur des plages ghanéennes

Bild

Des échantillons d'eau ont été prélevés afin de comprendre ce qui a pu arriver aux êtres marins. 3news

Des bancs de poissons et une soixantaine de dauphins se sont échoués pendant le weekend sur trois plages des côtes ghanéennes. Les causes sont inconnues.



«En arrivant sur la plage, l'équipe a remarqué un grand nombre de petits poissons pélagiques (réd: qui vivent en pleine eau) et des espèces démersales (réd: qui vivent près du fond) échoués sur la plage», a déclaré Michael Arthur-Dadzie, directeur général de la Commission nationale des Pêches, dans un communiqué.

Selon les premières observations, les poissons ne présentaient aucune lésion ni aucune blessure. Des échantillons ont été emmenés vers un laboratoire. Le Ghana est situé dans le golfe de Guinée. Près d'un quart de sa population vit sur ses 550 kilomètres de côtes bordant l'océan Atlantique. (ats/afp)

Plus d'articles «International»

L'Italie ordonne la vaccination à ses soignants

Link zum Artikel

Les témoins du meurtre de George Floyd racontent l'horreur

Link zum Artikel

Le Royaume-Uni semble s'être débarrassé de l'hésitation vaccinale

Link zum Artikel

L'Etat de New York légalise la weed

Link zum Artikel

En Biélorussie, l'opposition appelle à nouveau à manifester

Link zum Artikel

5 questions que pose le fameux passeport vaccinal

Link zum Artikel

L'homosexualité reste un «péché» pour le Vatican

Link zum Artikel

Le vaccin local sera nécessaire pour entrer en Chine

Link zum Artikel

La Suisse aussi prend des risques avec la vaccination

Link zum Artikel

L'Europe met fin à la fuite de l'indépendantiste catalan Puigdemont

Link zum Artikel

Neuchâtel, seul canton où les femmes sont majoritaires au parlement

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Les femmes victimes de l'accord de paix entre l’Afghanistan et les talibans?

Trois Afghanes qui travaillaient dans une entreprise médiatique ont été tuées par balles à Jalalabad au début du mois de mars. En janvier dernier, des tireurs non identifiés ont abattu deux femmes juges de la Cour suprême, à Kaboul.

Ces dernières victimes s’ajoutent à une longue liste d’assassinats et de tentatives d’assassinat sur des politiciennes et des militantes des droits des femmes. Les attaques de ce type se multiplient depuis l’amorce de négociations de paix par le …

Lire l’article
Link zum Artikel