DE | FR

Hécatombe de dauphins et de poissons sur des plages ghanéennes

Des échantillons d'eau ont été prélevés afin de comprendre ce qui a pu arriver aux êtres marins.
Des échantillons d'eau ont été prélevés afin de comprendre ce qui a pu arriver aux êtres marins.3news
Des bancs de poissons et une soixantaine de dauphins se sont échoués pendant le weekend sur trois plages des côtes ghanéennes. Les causes sont inconnues.
05.04.2021, 16:0105.04.2021, 17:02

«En arrivant sur la plage, l'équipe a remarqué un grand nombre de petits poissons pélagiques (réd: qui vivent en pleine eau) et des espèces démersales (réd: qui vivent près du fond) échoués sur la plage», a déclaré Michael Arthur-Dadzie, directeur général de la Commission nationale des Pêches, dans un communiqué.

Selon les premières observations, les poissons ne présentaient aucune lésion ni aucune blessure. Des échantillons ont été emmenés vers un laboratoire. Le Ghana est situé dans le golfe de Guinée. Près d'un quart de sa population vit sur ses 550 kilomètres de côtes bordant l'océan Atlantique. (ats/afp)

Plus d'articles «International»

50°C à l'ombre au Canada, la faute à un «dôme de chaleur». Explications

Link zum Artikel

Détournés, abattus, sabotés, les avions sont de vraies armes politiques

Link zum Artikel

Non-vacciné? Préparez vos narines pour visiter la France cet été

Link zum Artikel

L'Italie a-t-elle un (gros) problème avec ses infrastructures?

Link zum Artikel

Israël se sent menacé par le variant Delta

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Procès du 13-Novembre: «Les victimes ne voulaient du mal à personne»
Le procès des attentats du 13-Novembre 2015 s'est poursuivi ce lundi, avec la prise de parole des avocats des familles des victimes. Une plaidorie collective qui a pris une forme totalement inédite.

«Nous allons donc vous présenter autre chose, une autre forme de plaidoirie, inédite, à laquelle ont participé une centaine d'avocats»: les mots de maître Frédérique Giffard, avocat indépendant, face à la cour d'assises spéciale de Paris, ce lundi.

L’article